Un selfie à Auschwitz

par | Juin 20, 2019 | Histoire | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute écouter la séance d'auto-hypnose de 30 minutes qui vous apportera calme, détende et sérénité : cliquez ici pour la recevoir gratuitement. 

Si vous êtes parents ou si vous travaillez auprès d’enfants, vous voudrez sans doute recevoir votre accès gratuit au programme 7 conseils pour rassurer les enfants et les aider à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour recevoir votre accès gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

C’est un article un peu spécial cette semaine. Il fallait que je vous parle d’un sujet, qui nous touche tous : les selfies. Alors là vous pouvez me demander : « on va parler de selfies sur le blog de ComMemories ? Mais ça n’a rien à voir ». Oui, je vais vous parler de selfies, mais pas de n’importe quel selfie. Je vais vous parler des selfies, mais aussi de photos que certaines personnes prennent lorsqu’elles visitent des lieux de mémoire. Il faut savoir que certains visiteurs pensent que c’est cool de faire du yoga à Oradour-sur-Glane ou au mémorial de l’holocauste, et d’immortaliser cet instant si précieux de leur vie en prenant une ou plusieurs photos. Ils pensent aussi que les poster sur Instagram avec des hashtags de type #picoftheday, #love ou des noms de marques, va leur rapporter des followers.

 

 

Prendre un selfie en soi c’est ok. Je pense que nous l’avons tous fait au moins une fois dans notre vie. Mais il y a un certain respect à avoir lorsque nous nous trouvons dans un endroit où une extermination de masse a lieu.

 

Un phénomène qui prend de l’ampleur.

Le mémorial d’Auschwitz à publier un message sur Twitter pour dénoncer le comportement irrespectueux de certains visiteurs, qui n’hésite pas à se mettre en scène et à prendre des photos : « Quand vous venez à Auschwitz, souvenez-vous que vous êtes sur un site où un million de personnes ont été tuées. Respectez leur mémoire. Il y a de meilleurs endroits pour apprendre à marcher en équilibre sur des rails que sur le site qui symbolise la déportation de centaines de milliers de personnes vers leur mort ».

 

Beaucoup de réactions à ce tweet, des personnes choquées du comportement de certains visiteurs, mais aussi d’autres appelants à plus d’indulgence. Le mémorial d’Auschwitz doit également faire face à des dégradations causées par des visiteurs. Une femme a d’ailleurs cru voir des marques de griffures sur un mur, alors qu’il s’agissait de dégradation causée par des visiteurs.

Patrick Ney, un youtubeur ayant réalisé un documentaire sur le mémorial d’Auschwitz, a publié une vidéo sur YouTube dans laquelle il dénonce les comportements inappropriés de certains visiteurs : « Si vous pensez que vous ne pouvez pas vous comporter de la bonne façon, ne visiter pas des endroits comme celui-ci ».

 

 

Des comportements qui dépassent les frontières.

Le mémorial d’Auschwitz n’est pas le seul lieu de mémoire victime de comportement irrespectueux de la part de ses visiteurs. Certaines personnes n’ont pas hésité à se mettre en scène et à immortaliser cet instant en prenant des photos, au mémorial de l’holocauste à Berlin. Ce qui a scandalisé un artiste israélien. En 2017, Shahak Shapira a eu l’idée de dénoncer ces comportements en utilisant son outil favori : l’art. Il a d’ailleurs créé un projet artistique, appeler « Yolocaust ». Shahak Shapira a regroupé toutes les photos des visiteurs du mémorial et n’a pas hésité à les combinés avec d’autres photos montrant les victimes de la Shoah. Il a d’ailleurs déclaré : « Je veux créer un débat sur la façon dont nous devons nous souvenir des événements tels que l’holocauste et comment les jeunes le perçoivent aujourd’hui ». Son but ? Toucher les 12 personnes qui avaient pris les photos inappropriées. Mais son message est allé bien au-delà. Sa page a été vue par 2,5 millions de personnes, y compris les 12 qui s’étaient mis en scène au mémorial et qui ont finalement supprimé leurs selfies de leurs réseaux sociaux. L’artiste a par la suite décidé de retirer les photos, puisque selon lui le message était passé.

 

D’autres lieux de mémoire n’ont pas été épargnés par le comportement inapproprié de certains visiteurs. C’est le cas d’Oradour-sur-Glane en France. Certains visiteurs se mettent en scène dans les rues de ce village, dans des positions de yoga, ou devant la très célèbre voiture calcinée par les Allemands en 1944.

 

Mêmes comportements au 9/11 memorial de New York.

En 2014, je me suis rendu à New York avec un ami. Nous avons pris une journée pour aller visiter le sud de Manhattan, et forcément nous nous sommes rendus au 9/11 memorial (le mémorial consacré aux évènements du 11 septembre 2001). Plusieurs milliers de personnes sont mortes et d’autres ont été portés disparus (leurs corps n’ont jamais été retrouvés). Aujourd’hui, il ne reste que les deux empreintes des tours, qui forment le mémorial.

Lorsque nous y sommes allés, nous sommes restés 20 minutes. Nous avons décidé de partir en raison du comportement irrespectueux de certains touristes. J’ai vu des visiteurs se prendre en photos, en selfie, tout sourire, devant les noms des victimes, gravé autour des empreintes des tours. Des comportements comme celui-ci, j’en ai vu des dizaines, ce qui m’a énervé et aussi choqué. Heureusement, certaines personnes étaient très calmes, parlaient à voix basse et se comportaient de façon respectueuse. Mais d’autres, se croyaient à la fête foraine et prenait des photos de tout, et surtout d’eux-mêmes, très heureux de pouvoir s’immortaliser sur le lieu ou des milliers de personnes sont mortes en 2001. Ces gens-là ont (probablement) oublié que pour certaines familles, ce mémorial est la seule tombe qu’ils ont pour leur proche disparu.

 

Qu’il s’agisse du mémorial de l’holocauste à Berlin, du mémorial d’Auschwitz ou d’un autre lieu témoin d’une extermination de masse, il s’agit d’un lieu de mémoire et non de tourisme. Ce sont des lieux où des centaines, voire des milliers de personnes ont perdu la vie. Même si aujourd’hui ce sont des lieux en apparences calmes, ce sont des endroits chargés d’histoire dans lesquels il faut se comporter avec respect. Malheureusement, certaines personnes pensent différemment et croient qu’elles peuvent se comporter comme bon leur semble. J’ai moi-même été témoin de ce genre de comportement, qui m’a d’ailleurs très vite énervé.

Les vacances arrivent et je sais que vous serez nombreux à partir. Si jamais vous allez à New York visiter le mémorial du 11 septembre, ou un autre lieu de mémoire, s’il vous plaît comportez-vous avec respect.

Un autre article à lire sur le sujet.

Le Podcast

Un selfie à Auschwitz

par Elodie | The ComMemories Podcast

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez