Hors-série n°2 : un Noël à Londres

par | Déc 20, 2018 | Hors-Série | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes parents, lisez le guide " Les 5 erreurs à éviter pour parler de violence, de guerre et des attentats avec son enfant " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement.

Si vous travaillez auprès d’enfants, réserver votre place pour le cours " Les 7 règles de base pour rassurer les enfants " : cliquez ici pour vous inscrire gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories.

Comme vous le savez, Noël arrive. Et je me suis dit que ce serait l’occasion de vous raconter le Noël anglais, qui est assez particulier. Quand on est français et quand on est une personne, comme moi, qui n’est pas trop dans l’esprit de Noël et qu’on arrive à Londres au moment de Noël, ça peut faire un choc.

 

Les décorations

La première chose qui m’a interpellé, c’est qu’il y a certes des décorations de Noël dans les rues, mais pas partout. Je viens d’une petite ville du sud de la France et au moment de Noël toutes les rues sont décorées. Je m’attendais à ce que ce soit pareil à Londres, mais en fait non. Les décorations se trouvent dans des rues où il y a beaucoup de passage, comme Oxford Street. Il faut aussi savoir que Noël c’est un état d’esprit là-bas. Les gens se mettent dans une autre humeur beaucoup plus joyeuse et festive que le reste de l’année, et certains retombent même en enfance. Ça a été comme ça sur mon lieu de travail. Dès le 1er décembre, tout le monde était excité. Certains de mes collègues avaient même acheté des décorations de Noël (lumières, guirlandes, boules) pour les accrocher au bureau. L’installation des décorations de Noël a été un moment sacré.

 

Noël dans l’assiette

Noël, ce n’est pas uniquement des décorations, c’est aussi un aspect marketing, que l’on retrouve jusque dans notre assiette ou notre tasse de café. En face du bureau se trouve un Costa. Pendant Noël, Costa propose des donuts, gâteaux, café et chocolat spécial Noël. Bien entendu, ces recettes sont exceptionnelles, puisqu’elles sont disponibles uniquement pendant la période de Noël, et elles sont plus chers qu’un café ou chocolat que vous pouvez acheter tout au long de l’année. Et ce genre de « recettes » ne touche pas uniquement les cafés (si je peux appeler ça des cafés). Les enseignes de type Prêt à Manger ou Subway, proposent des sandwich, salade et autres mets pour Noël.

 

Noël au mois d’août

Noël n’est pas seulement dans notre assiette et notre estomac. On le trouve aussi dans les magasins de vêtements ou de décoration. Il y a un magasin en particulier, qui accueille Noël tôt, très tôt. Le grand magasin Selfridges ouvre sa section Noël au mois… d’août. Un espace entier est dédié à cette fête si particulière, pour le grand plaisir des touristes, qui peuvent choisir la décoration de leur rêve parmi les 50 000 articles disponibles. Je vous avoue que lorsque j’ai appris qu’un rayon Noël était ouvert dès le mois d’août, j’ai halluciné. En France, certaines personnes « se plaignent » qu’au mois d’octobre les chocolats soient déjà sortis. Les Anglais nous battent largement !

 

Noël au bureau

Mon département avait prévu de fêter Noël avec une journée spéciale Noël. Alors qu’est-ce qui était prévu lors de cette journée spéciale Noël ? Déjà, on devait se réunir dans une salle de réunion pour faire le point sur je ne sais plus quoi. Pendant cette réunion, un concours était organisé (parce que juste après cette réunion on allait commencer à fêter Noël). C’était quoi le concours ? Il fallait tout simplement se ramener à la réunion en étant habillé de la façon la plus ridicule possible, sur le thème de Noël. J’ai vu de tout, des collègues avec de très beaux pulls Noël, et des collègues habillés avec des pulls de Noël complètement ridicule, dont un où il y avait des chats volant sur des parts de pizza dans l’espace, et un autre pull avec un dinosaure portant un chapeau de Noël dans une galaxie. Un autre collègue s’est ramené avec un ensemble pantalon-veste rouge avec des petits pères Noël disposé un peu partout. Et la grande gagnante était ma manager, qui s’est déguisée en sapin de Noël géant. Je vous laisse imaginer tous ces gens pour une réunion de travail sérieuse. Ensuite, nous avons fait un quiz de Noël, principalement sur la culture britannique, et nous sommes allés dans un pub qui proposait un menu spécial Noël. Je me souviens avoir mangé ce qui ressemblait à un gratin dauphinois très salé et un dessert qui ressemblait à un mélange entre du caramel et du chocolat au lait, avec une grosse dose de sucre. En même temps, les Anglais ne sont pas connus pour leur gastronomie extraordinaire (sauf le fish & chips, c’est délicieux). Nous avons aussi eu des crackers (las fameux crackers de Noël) et surtout nous avons joué au secret Santa.

Vous pouvez trouver ces pulls de Noël sur amazon (credit photo : amazon)

Secret Santa

C’est quoi le secret Santa ? Alors le but est assez simple. Chaque personne qui participe à ce jeu doit acheter un cadeau (des chocolats, une bouteille, une tasse, une peluche, du maquillage, etc.). Le cadeau peut-être utile et très beau, ou inutile et très moche. Chaque personne de l’équipe a donc acheté un cadeau entre 1 et 5£ et la placé dans un sac. Lors du jeu, on vous fait tirer un numéro. Nous étions 25 à participer, donc les numéros allaient de 1 à 25. J’avais eu le numéro 24 et tout le monde me disait que j’avais de la chance. Moi qui n’avais jamais fait ce jeu avant, je ne comprenais pas pourquoi j’avais de la chance d’avoir le numéro 24. Ce n’est qu’après que j’ai compris. À la fin du repas, les cadeaux sont placés sur une table et ensuite chaque personne vient chercher un cadeau. La personne avec le numéro 1 se lève, prend un cadeau, le déballe, et que ça lui plaise ou pas, retourne à sa place. Ensuite, la personne ayant tiré le numéro 2 va chercher un cadeau, et c’est à ce moment-là que le jeu devient un peu tordu. Si la personne est contente de son cadeau, elle le garde et repart à sa place. Par compte, si elle est déçue de son cadeau elle a le droit de le changer avec le cadeau de la personne numéro 1, et ce même si la personne numéro 1 ne veut pas donner son cadeau. Elle n’a pas le choix, c’est la règle, elle doit donner son cadeau et se retrouver avec un cadeau dont elle ne veut pas, voire carrément pourri. Je donne un autre exemple, qui est arrivé pendant le jeu d’ailleurs. Il y avait un cadeau très populaire, une peluche licorne toute rose (qui était très mignonne). Elle a changé de propriétaire 4 fois. La personne numéro 10 se lève, prend un cadeau et on imagine qu’elle n’est pas contente de son cadeau. Et elle veut la licorne. Du coup, elle va chercher la licorne, qui est avec la personne ayant tiré le numéro 5, et cette personne est obligée de donner la licorne, c’est la règle du jeu, et l’échanger avec le cadeau de la personne numéro 10. Le jeu continue jusqu’à ce que tout le monde est un cadeau, l’échange ou non. Nous nous sommes retrouvés avec des cadeaux insolites, allant de la jolie petite peluche licorne à des jeux gonflables en forme de corne de cerf (oui… ça existe… et vous trouverez même une photo du jeu en-dessous de ce paragraphe). J’ai participé à ce jeu une fois et je ne recommencerai pas. Autant vous pouvez vous retrouver avec un cadeau que vous aimez, mais vous pouvez aussi vous retrouver avec un cadeau complètement pourri. J’ai eu de la chance, car le cadeau que j’avais choisi était une boîte de chocolats et je l’ai échangé avec une jolie tasse.

credit photo: amazon

Passer Noël à Londres c’est quelque chose qu’on doit faire au moins une fois dans sa vie., surtout si vous aimez Noël. Personnellement, j’étais très mal à l’aise à Londres  pendant la période de Noël et je n’étais pas la seule. Pendant le  repas au pub et le secret Santa, une de mes collègues qui est grecque (et qui apprécie Noël à petite dose) était assise à côté de moi. Elle m’a regardé plusieurs fois en me disant : « C’est quoi ce bordel ? » Elle se sentait aussi étouffée que moi. Si vous êtes quelqu’un qui est à fond dans Noël, je vous recommande fortement d’aller à Londres pour le mois de décembre. Par compte, si vous n’appréciez pas trop Noël, ou à petite dose, rester en France. J’espère que cet article vous aura plu, et que vous soyez fan de Noël ou pas, je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année.

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez