Surmonter les liens d'amitiés ou familiaux brisés

Comment surmonter les liens d’amitiés ou familiaux brisés ?

par | Mai 21, 2020 | Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici et que vous êtes parents, vous voudrez sans doute recevoir votre ebook " 3 Conseils indispensables à tous les parents pour aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Il arrive parfois dans les familles, qu’il y ait des histoires, des disputes voir même que certaines personnes décident de couper les ponts avec d’autres. Ça peut aussi arriver entre amis de longue date. Peu importe les circonstances (et même si c’est vous qui avez décidé de briser ce lien), c’est un moment difficile. Aujourd’hui, je vous donne 3 conseils pour vous aider à surmonter ce moment et à surmonter ces liens qui sont désormais brisés.

1. Accepter ce qu’il se passe.

Je parle en connaissance de cause, puisque j’ai coupé plusieurs liens dans ma vie avec des membres de ma famille, mais aussi avec des personnes que je connais depuis l’enfance. La première chose à faire dans ces moments-là, c’est d’accepter ce qu’il se passe. L’une de mes anciennes amies s’est avérée avoir deux visages : le premier très gentil, calme et loyal, et le deuxième manipulateur, menteur et calculateur. Cette ancienne amie, je la connais depuis l’école primaire et nous étions proches. Autant vous dire que le jour où je me suis rendu compte qu’elle était devenue malsaine, et qu’il fallait que je m’en éloigne, ça a été très difficile. C’était quelque chose de nécessaire, mais ça m’a fait énormément souffrir. Et la seule chose que je pouvais faire dans ce moment-là, c’était d’accepter ce qu’il se passait. Bien sûr, on a envie de se dire que cette personne n’est pas comme ça, qu’on peut l’aider, qu’on peut même la changer, mais ce n’est pas possible. On ne peut pas changer les gens. Si les gens veulent changer, c’est à eux de prendre cette décision et de faire ce changement. Le reste, on n’a aucun contrôle dessus.

Donc la première chose que j’ai faite, ça a été d’accepter ce qu’il se passe. Et c’est quelque chose qui est très difficile à faire car on se rend compte que finalement avec cette personne on a passé des bons moments, on a été sur la même longueur d’onde pendant un certain temps puis maintenant ça ne l’est plus. On peut avoir des opinions différentes, des caractères différents, parce que les gens changent au cours de leur vie, ils évoluent négativement ou positivement. Accepter est quelque chose qui prend du temps. Mais croyez-moi, c’est quelque chose qui est indispensable. Accepter la situation, va vous permettre par la suite de mieux vous rétablir, c’est le premier pas vers la guérison. Accepter, c’est se dire : « OK, j’ai passé de très bons moments avec cette personne. Elle a énormément compté dans ma vie. Malheureusement, aujourd’hui il se passe ça et ça, et nous ne pouvons plus rester en contact. Je n’ai aucun contrôle sur ce qu’il se passe, je ne peux pas la changer, je n’ai aucun contrôle sur elle et ce n’est pas à moi d’avoir ce contrôle. Tout ce que je peux contrôler ce sont mes comportements, mes schémas de pensée, ce que je dis, ce que je fais et comment je décide de vivre ma vie. Donc maintenant, j’accepte que cette personne soit devenue comme ça, j’accepte que nous soyons sur des chemins différents et j’accepte de la laisser partir pour que moi je puisse continuer ma vie comme je le souhaite ».

2. Se ressourcer.

Ensuite, je vous conseille fortement de vous ressourcer. Prenez du temps pour vous, et devenez positivement égoïste. Faites des choses qui vous apportent du bien, du calme et de la sérénité. Faites des activités qui vous font bouger, par exemple aller marcher, faire du jogging, aller dans une salle de sport, faire de la natation, etc. Et en complément, faites des activités plus calmes comme lire un livre, faire du yoga, méditer, vous asseoir dans votre jardin, écouter les oiseaux chanter et regarder les nuages passer dans le ciel, etc. Retrouvez-vous avec vous-même.

Une fois que vous aurez commencé à vous ressourcer et que vous vous sentirez un peu plus léger et surtout que vous pourrez avoir un meilleur recul sur la situation, penser au type d’amitié ou de relation familiale que vous souhaitez. Ce type d’expérience nous enseigne toujours quelque chose, mais on ne s’en rend pas compte sur le moment. Laissez passer un peu de temps, laissez-le faire son travail et vous verrez qu’avec le temps et le recul, vous pourrez réfléchir à ce que cette mauvaise expérience vous a apporté et ce que vous voulez désormais dans le futur dans vos relations amicales et familiales.

3. Se faire accompagner.

Si malgré le temps qui passe et les activités que vous faites, vous vous sentez toujours accablé par le chagrin, faites appel à un professionnel de santé. Votre entourage peut aussi vous soutenir et vous accompagner dans ce moment douloureux. Si vraiment vous n’arrivez pas à vous relever, si vous vous sentez trop accablé par le chagrin, ça va être très important d’en parler à des personnes de confiance. Il peut s’agir de votre famille, de vos amis ou de votre conjoint. Parfois, le simple fait de parler et de nommer notre souffrance peut nous aider à avancer. Si vraiment vous en ressentez le besoin, vous pouvez faire appel à un professionnel de santé, que ce soit votre médecin, un coach de vie, un psychologue, un hypnothérapeute ou un psychothérapeute, c’est à vous de voir. Sachez que des solutions existent et qu’il en existe pour vous.

Pour résumer :

Pour surmonter les liens d’amitiés ou familiaux brisés :

  • N°1 : Accepter la situation, accepter ce qu’il se passe.
  • N°2 : Ressourcez-vous.
  • N°3 : Faites-vous accompagner si vous en ressentez le besoin.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez