emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute écouter la séance d'auto-hypnose de 30 minutes qui vous apportera calme, détende et sérénité : cliquez ici pour la recevoir gratuitement. 

Si vous êtes parents ou si vous travaillez auprès d’enfants, vous voudrez sans doute recevoir votre accès gratuit au programme 7 conseils pour rassurer les enfants et les aider à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour recevoir votre accès gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

C’est un sujet qui n’avait pas encore eu d’article sur le blog : le stress chez les enfants. En tant qu’adulte nous sommes très souvent, voire même quotidiennement, confrontés au stress. Mais nous ne sommes pas les seuls. Les enfants, même s’ils sont petits, peuvent être stressés. Ce n’est pas parce qu’ils sont encore petits, qu’ils vont à l’école et qu’il joue tous les jours avec leurs copains qu’ils sont à l’abri du stress. En tant que parent, il est important de faire attention aux signes du stress chez les enfants, car le stress est certes néfaste pour nous les adultes, mais il est aussi pour les enfants. Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’est le stress et ce que vous pouvez faire pour éviter qu’il se développe chez les enfants.

 

1. C’est quoi le stress ?

Je vous partage un extrait du programme « Apaiser et rassurer les enfants (6 – 10 ans) », dans lequel je vous donne les outils et ressources nécessaires pour que vous puissiez apaiser, rassurer et aider les enfants à mieux gérer leurs émotions. Dans ce programme, j’explique que le stress : « est un mécanisme. C’est la réaction de notre organisme face à un nouvel événement ou à une situation qui peut être brutale ou menaçante. Le stress se met en place lorsque l’organisme doit s’adapter à l’environnement. Il peut donc nous aider à avoir l’énergie nécessaire pour nous adapter à une nouvelle situation. Mais trop de stress peut nuire à notre santé physique et mentale, ainsi qu’à nos enfants ».

 

2. Les signes qui doivent vous alerter.

Quand un enfant est stressé, il est rare qu’il le verbalise. C’est rare d’entendre un enfant dire « je suis stressé ». C’est pourquoi vous devez faire attention aux signes du stress :

« Le premier est un changement de comportement chez votre enfant. Lui qui était si calme devient agressif, se met en colère facilement. Ou alors l’inverse, lui qui débordait d’énergie, aujourd’hui ne l’a plus. Le stress s’accompagne d’anxiété qui va provoquer chez l’enfant de la fatigue et des difficultés de concentration. 

Un autre signe qui doit vous alerter : votre enfant a mal au ventre. On dit que le ventre est notre deuxième cerveau, et même en tant qu’adulte, lorsque l’on est stressé, anxieux, angoissé, on a très souvent mal au ventre. C’est la même chose chez les enfants. Ils peuvent également avoir des maux de tête, un sommeil perturbé, des troubles alimentaires, ainsi que des comportements régressifs (comme par exemple pipi au lit ou l’enfant veut sucer son pouce) ».

 

3. Ce que vous pouvez faire.

La première chose que vous pouvez faire est d’aller consulter un médecin généraliste. Si besoin, vous pouvez également prendre rendez-vous avec un psychologue pour enfants ou un pédopsychiatre. Sachez que ce n’est pas parce que votre enfant sera suivi par un professionnel de santé que vous ne pourrez rien faire de votre côté pour l’apaiser. Bien au contraire. Si votre enfant est stressé et qu’il fait par exemple une crise de panique durant la nuit ou qu’il n’arrive pas à s’endormir, ça m’étonnerait que le professionnel de santé en question se déplace à votre domicile pour aider l’enfant à s’endormir ou pour calmer la crise d’angoisse. Ce sont des choses que vous allez pouvoir faire vous-même.

Pour vous y aider, et surtout pour aider votre enfant, vous pouvez mettre en place une routine d’apaisement. Qu’est-ce que j’entends par routine d’apaisement ? Il s’agit tout d’une routine dont le but est d’apaiser, de rassurer et de relaxer l’enfant. Pour cette routine vous allez pouvoir faire plusieurs choses, par exemple des séances de relaxation tous les soirs avant le coucher, des exercices de respiration le matin avant de partir pour l’école, enseigner à l’enfant des exercices de respiration et des exercices de visualisation qu’il pourra utiliser dans la journée s’il sent le stress prendre le dessus sur lui, aller marcher tous les deux, faire des activités sportives ou artistiques, etc. Le but est de faire des activités qui procurent un bien-être physique et mental à l’enfant. Il faut donc choisir les activités avec lui et non à sa place. Si la relaxation n’est pas son truc, ne le forcez pas à en faire et choisissez d’autres activités. La relaxation peut aussi se faire de façon active, par exemple en marchant, en jouant au foot ou en dessinant. Si votre enfant préfère aller courir dans le jardin que de faire des exercices de relaxation, laisser le faire.

4. Un exercice de relaxation pour votre enfant.

Comme j’aime partager mes conseils sur le blog pour vous aider à parler avec les enfants, à les rassurer et à les apaiser, j’ai décidé de créer un exercice de relaxation pour votre enfant et de le partager avec vous. C’est un exercice que vous pouvez faire avec les enfants à partir de 6 ans que vous soyez parents ou que vous travaillez dans le milieu de la petite enfance. Pour cet exercice, les enfants peuvent être assis ou allongés.

Je vous invite à fermer les yeux, à prendre une profonde inspiration et à expirer doucement.

Maintenant, vous allez poser votre attention sur vos pieds. Vous sentez vos pieds, vos chaussettes si vous en avez, vos chaussures, la chaleur d’être à l’intérieur de la chaussure, la douceur de la chaussette ou l’air frais sur vos pieds (s’ils sont pieds nus). Vous prenez le temps, tout en respirant, de sentir ce qu’il se passe dans vos pieds. Plus vous respirez, plus vos pieds se détendent.

Ensuite, vous allez faire la même chose pour les chevilles. Vous pouvez sentir les vêtements sur vos chevilles, les chaussettes, le pantalon ou les collants, si vos chevilles ont chaud ou froid, s’il y a du vent ou une petite brise. Plus vous respirez, plus vos chevilles se détendent.

Ensuite, vous allez poser votre attention sur vos jambes, vos genoux et vos cuisses. Que ressentez-vous ? Est-ce que vous avez chaud ? Est-ce que vous avez froid ? Vos vêtements sont-ils doux ? Est-ce que vous ressentez des tensions, des douleurs ? Vous prenez une grande inspiration et vous expirez. Plus vous respirez profondément, plus vos muscles se détendent. Si vous ressentiez des tensions ou des douleurs, elles sont en train de diminuer et de disparaître. Au fur et à mesure que vous sentez vos pieds, vos chevilles, vos jambes, vos genoux et vos cuisses, vous sentez une vague qui part du dessous de vos pieds, qui remonte par vos orteils, le dessus de vos pieds, qui passe par vos chevilles, vos jambes, vos genoux, derrière les genoux et vos cuisses. Cette vague peut être fraîche ou chaude. Vous sentez qu’elle vous fait des petites chatouilles. C’est normal, elle vous masse et détend vos muscles. Vous sentez que vos jambes sont complètement relâchées.

Maintenant, vous allez poser votre attention sur votre ventre. Est-ce que votre ventre fait du bruit ? Est-ce qu’il est chaud ou froid ? Vous sentez votre ventre gonfler et dégonfler à mesure que vous respirez. La vague arrive dans votre ventre et vous détend. Vous sentez cette vague vous masser, comme si des mille-pattes étaient en train de vous masser. Et maintenant, votre ventre est complètement détendu.

Vous allez poser votre attention sur votre torse. Vous sentez vos vêtements sur votre torse, vous sentez le froid ou la chaleur. Vous continuez de respirer normalement. La vague de détente arrive. Elle vous masse le torse et vous détend. Vous vous sentez de plus en plus détendu.

Vous allez ensuite poser votre attention sur votre dos. Vous sentez votre dos contre le sol ou contre le dos de la chaise. Vous prenez le temps de ressentir ce qui se passe dans votre dos. Est-ce que vous sentez du chaud ou du froid ? Est-ce que vous avez des douleurs au dos ? La vague de détente arrive petit à petit et vient vous masser partout dans votre dos. Vous continuez de respirer à votre rythme et vous vous détendez de plus en plus.

Maintenant, vous allez poser votre attention sur votre coup et également sur votre tête. Vous pouvez sentir de la fraîcheur ou de la chaleur, vous sentez votre tête posée contre le sol, vous prenez le temps de sentir tous les petits muscles de votre cou et de votre visage. La vague de détente arrive. Elle passe d’abord par votre cou et monte jusque sur le dessus de votre tête. Elle vous masse et vous détend.

Toutes les tensions, toutes les douleurs que vous aviez pu avoir, aux pieds, aux genoux, au ventre, au dos ou à la tête, ont diminué, peut-être même qu’elles ont disparu.

Maintenant, vous êtes complètement détendu. Vous profitez de ce moment de calme, de détente et d’apaisement.

Prenez une grande inspiration et expirez. Ouvrez doucement les yeux.

Dites-moi en commentaire si cet exercice de relaxation vous a plu, et surtout s’il a plu à votre enfant.

 

Je vous invite à rejoindre le programme  « Apaiser et rassurer les enfants (6 – 10 ans) » en cliquant ici.

Dans ce programme, vous découvrirez :

– Comment parler avec les enfants, les apaiser et les rassurer

– Le vocabulaire à utiliser et la posture à adopter

– Comment aider les enfants à mieux gérer leurs peurs, leurs angoisses et leurs émotions négatives

– Comment créer une routine d’apaisement adaptée aux enfants

– Des exercices de respiration, de relaxation et de visualisation

Cliquez ici pour rejoindre le programme.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez