Comment sortir de la mentalité de victimes ?

Comment sortir de la mentalité de victimes ?

par | Sep 30, 2021 | Mieux-être | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici vous voudrez sans doute regarder la Masterclass Coaching " 5 Etapes Décisives pour Guérir ses Blessures Emotionnelles, se Sentir Libre et Apaisé " : cliquez ici pour la regarder gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Vivre dans une mentalité de victime c’est très mauvais pour la santé. Vous voyez uniquement le mauvais côté des choses et vous passez à côté de toutes les bonnes choses que la vie vous offre. Pire, vous pouvez entrainer vos proches avec vous, ce qui peut créer des tensions. Aujourd’hui je vous donne plusieurs conseils pour que vous puissiez sortir de cette mentalité de victime.

N°1 : rééduquer votre mental.
Cela fait des années que votre mental est habitué à penser d’une certaine façon, à voir uniquement le côté négatif de la vie. Il faut que ça change. Je vais être honnête avec vous : ça ne se fait pas du jour au lendemain et ça va vous demander une véritable rééducation de votre mental. L’objectif n’est pas de faire un changement radical, mais d’y aller petit à petit. Par exemple, si votre café est froid, au lieu d’être dans une mentalité de victime et de vous dire : « J’ai vraiment pas de chance, mon café est froid, tout va toujours de travers », pensez aux solutions qui s’offrent à vous, par exemple de le réchauffer ou de vous en faire un autre. Il est primordial d’enseigner à votre cerveau qu’au lieu d’être constamment fataliste, il a le choix et la liberté de choisir de se mettre dans un état tourner vers les solutions.

Personne d’autre que vous ne peut rééduquer votre façon de penser, de voir les choses. Commencez par de petites choses, comme le café, et augmentez progressivement. Cela ne veut pas dire que vous n’avez plus le droit de râler ou de vous plaindre. Personnellement, il m’arrive d’avoir des journées merdiques, ou les solutions sont plus difficiles à trouver que pour d’autres jours et à ce moment-là je râle un bon coup. Une fois que j’ai râlé, je me tourne vers les solutions et tout rentre dans l’ordre.

N°2 : arrêtez de vous trouver des excuses pour ne pas faire des choses que vous aimez.
« Je ne peux pas faire de sport parce que je ne suis pas assez forte, souple, parce que je n’ai pas le temps »

Un exemple parmi tant d’autres. Vous savez quoi ? Arrêtez de vous trouver des excuses et commencer à agir. Quand vous vous trouvez des excuses, c’est votre cerveau, votre mental qui vous sabote et ça va être très important de vous déconnecter du mental pour vous reconnecter à votre cœur, car il sait ce que vous voulez et comment l’obtenir. Vous voulez quelque chose dans votre vie ? Arrêtez de vous trouver des excuses et commencer à trouver des solutions et passez à l’action, faites-le. Si vous ne pouvez pas passer à l’action tout de suite parce que vous n’avez pas assez de temps ou d’argent, c’est ok. Faites-vous un plan, voyez au niveau de votre planning et de vos finances quand vous pourrez vous permettre de faire ce qui vous tient vraiment à cœur.

N°3 : ayez confiance en vous.
Il n’y a que vous qui pouvez obtenir la vie que vous voulez. Les autres peuvent vous aider, vous guider sur votre chemin, mais ne peuvent pas faire le travail à votre place. Vous êtes la seule personne responsable de ce qui se passe dans votre vie. Si vous voulez quelque chose, il est inutile de vous trouver des excuses, de blâmer les autres ou la société. La seule personne qui est responsable, c’est vous. À partir du moment où vous prenez la responsabilité de votre vie, premièrement vous n’allez plus dépendre des autres et deuxièmement vous allez comprendre que vous seul pouvez vous amener le meilleur. Si vous avez besoin d’aide, par exemple d’être accompagné par un coach, faites-vous accompagner. Cependant, le coach ne passera pas à l’action à votre place. Le coach sera votre GPS, mais ne sera pas à votre place pour conduire. C’est vous qui conduisez votre vie et décidez de l’itinéraire. À vous de choisir votre destination : est-ce que vous voulez avoir une vie heureuse et épanouie ? Ou est-ce que vous voulez avoir une vie merdique où vous allez continuer de vous plaindre à longueur de journée ? C’est à vous de choisir.

Pour résumer :

Pour sortir de la mentalité de victime :

  • N°1 : rééduquer votre mental.
  • N°2 : arrêtez de vous trouver des excuses pour ne pas faire des choses que vous aimez.
  • N°3 : ayez confiance en vous.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez