4 étapes pour limiter les pensées négatives

4 étapes pour limiter les pensées négatives

par | Avr 29, 2021 | Mieux-être | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici vous voudrez sans doute regarder la Masterclass Coaching " 5 Etapes Décisives pour Guérir ses Blessures Emotionnelles, se Sentir Libre et Apaisé " : cliquez ici pour la regarder gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Vous êtes le genre de personne à avoir des pensées négatives ? Qui arrivent à l’improviste ? Et qui s’intensifient si un imprévu arrive ? Vous êtes le genre de personne à partir dans des schémas de pensée catastrophique ? En ne pensant uniquement au pire qui peut arriver ? Si c’est vous, je vous invite à lire cet article, car on va voir 4 étapes qui vont vous aider à limiter ce genre de pensée.

Étape n°1 : respirez et utilisez la logique.

Un imprévu arrive ? Et là c’est la panique qui vous envahit avec les pensées qui vont avec. Sachez que vous pouvez choisir de limiter ce genre de pensée. Comment ? D’abord en fermant les yeux et en respirant profondément pendant 5 minutes. Puis d’utiliser votre logique pour parler avec votre anxiété. Ce n’est pas parce qu’il y a un problème, un imprévu qui arrive que ça veut dire que votre vie va devenir catastrophique et que la fin du monde va arriver. Prenez du recul par rapport à votre situation, prenez de la hauteur, imaginez-vous en haut d’une colline en train de regarder votre vie, en train de regarder tout ce qui se passe de bien et regarder le problème ou l’imprévu qui vous arrive. Si vous comparez le reste, vous vous rendrez compte que finalement ce n’est pas si grave et que des solutions existent.

Étape n°2 : vous êtes le/la seul(e) à contrôler vos pensées et non l’inverse.

Quand ça fait des années qu’on a l’habitude de ce genre de pensée, c’est naturel de dire aux autres : « Je suis comme ça, c’est comme ça que je pense, donc il faut me prendre comme ça ou pas du tout ». Sachez que ce ne sont pas vos pensées qui vous contrôlent, mais l’inverse. C’est vous qui avez le pouvoir de mieux gérer vos pensées. Et comment vous pouvez commencer à mieux les gérer ? En revenant à l’étape n°1. Au départ, Il se peut que ce soit compliqué pour vous, en particulier si ça fait plusieurs années que vous pensez comme ça. Mais voyez ceci comme si vous alliez à la musculation. Vous n’avez jamais fait de musculation de votre vie, c’est la première fois que vous en faites. Les premières séances vont être difficiles, car votre corps n’a pas l’habitude. Plus vous allez faire de séances, plus vous allez augmenter les charges et plus ça deviendra facile. Pour mieux gérer vos pensées, c’est la même chose.

 

Etape n°3 : restez dans le moment présent.

Quand on a ce genre de pensée, on a tendance à se focaliser sur le futur et sur ce qui peut arriver de pire. Le problème, c’est qu’en vivant constamment dans le futur et dans ce qui peut vous arriver de pire, vous oubliez de vivre dans le moment présent et de vivre votre vie. Vous passez tellement de temps à penser à ce que le futur peut vous amener, que vous en oublier de vivre votre vie jour après jour, que vous passez à côté de choses extraordinaires et de moments heureux avec vos proches. Pour résumer, vous passez à côté de votre vie. Vous imaginez si vous passez toute votre vie comme ça ? À penser uniquement à ce que le futur peut vous amener de pire ? Et qu’arriver sur votre lit de mort, quand vous ferez le point, vous vous direz : « Finalement j’ai passé ma vie à m’inquiéter, à ruminer, à anticiper, et en fait je n’ai pas vraiment vécu ». Est-ce que c’est vraiment comme ça que vous voulez vivre ? Je pense que la réponse est non. Pensez à vivre dans le moment présent, parce que le présent ne dure qu’une seconde et que le temps passé à vous inquiéter pour le futur est non remboursable.

Étape n°4 : reconnectez-vous au monde.

À force d’être trop connecté à votre mental, vos pensées et à anticiper futur, vous pouvez un oublié de vous connecter au moment présent et au monde qui vous entoure. C’est très important de vous connecter à vos proches et aux activités que vous aimez faire, qui vous apporte du bien-être et de la zénitude. Sortez, allez faire du sport, aller courir, allez vous promener, boire un café avec vos amis, manger avec vos proches, etc. Reconnectez-vous au moment présent, au monde qui vous entoure et à la vie que vous vivez. Parce qu’à force de vous focaliser uniquement sur des pensées négatives, vous pouvez oublier que vous avez une vie, avec ses hauts et ses bas, mais qui mérite d’être vécue et que ce serait dommage de passer à côté.

Pour résumer :

Pour limiter les pensées négatives :

  • Étape n°1 : respirez et utilisez la logique.
  • Étape n°2 : vous êtes le/la seul(e) à contrôler vos pensées et non l’inverse.
  • Étape n°3 : restez dans le moment présent.
  • Étape n°4 : reconnectez-vous au monde.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez