Comment faire face à une personne en colère ?

Comment faire face à une personne en colère ?

par | Fév 4, 2021 | Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici vous voudrez sans doute recevoir votre accès à la Masterclass Coaching " 5 Etapes Décisives pour Guérir ses Blessures Emotionnelles, se Libérer de son Passé et Transformer sa Souffrance en Force pour Construire la Vie que l’on Désire " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Ça nous arrive de temps en temps d’être en colère pour x raisons. Et c’est normal que cette colère, à un moment donné, sorte de nous. Mais il arrive pour certaines personnes, que cette colère prenne des dimensions disproportionnées, qui peut mettre les autres mal à l’aise et créer des tensions au sein de votre famille ou de votre équipe de travail. Aujourd’hui je vous donne 4 conseils pour que vous puissiez faire face à une personne en colère.

N°1 : Restez calme.

Il est très important de rester calme face à une personne en colère. Si vous vous mettez en colère, vous prenez le risque que la colère monte de chaque côté et le fait de répondre en étant en colère à une personne qui l’est déjà, ne va pas du tout la calmer, au contraire. Il est donc important de rester calme, de parler doucement et d’avoir des gestes doux.

N°2 : Posez vos limites.

La personne qui est en face de vous a ses raisons d’être en colère. Si c’est une personne qui se met très rarement en colère, c’est que quelque chose ne va pas. Attendez que la crise de colère passe et parlez avec cette personne pour comprendre la source de cette colère. Si c’est une personne qui est d’ordinaire calme et souriante, il est important de chercher la source de cette colère, mais également de poser des limites. Vous êtes en droit de lui dire : « Je comprends que tu sois en colère, mais ça ne te donne aucun droit de me crier dessus ». Si c’est une personne qui est d’habitude toujours en colère, qui a des propos, voire même des gestes violents, il va être très important de vous protéger. Une personne en colère peut devenir violente. Vous n’êtes pas un punchingball. Ce n’est pas à vous de prendre la colère de l’autre.

N°3 : Protégez-vous et éloignez-vous si nécessaire.

Si cette personne est dans une colère disproportionnée, vous pouvez lui dire : « Je vois que tu n’es pas en état de parler calmement. Donc on parlera plus tard ». Vous pouvez laisser cette personne seule avec sa colère et vous en éloigner. Votre rôle n’est pas de sauver cette personne ou de la guérir, mais de l’aider et de la guider à mieux comprendre ce qu’elle ressent et se sentir mieux. Comme j’ai dit un peu plus haut, vous n’êtes pas un punchingball et ce n’est pas à vous de prendre toute cette colère en pleine figure. Vous êtes donc en droit de laisser cette personne seule, de partir et de faire autre chose en attendant que la crise de colère passe.

N°4 : Parlez et cherchez la source de cette colère.

Vous pouvez (si vous le souhaitez et si la personne en colère le souhaite également) parler, une fois le calme revenu, pour tenter de comprendre la source de cette colère. Si c’est une colère inhabituelle, vous allez pouvoir trouver ensemble la source du problème ainsi que des solutions pour calmer cette colère. Si c’est une personne qui a tendance à se mettre en colère très souvent, et qui peut carrément péter les plombs, ça va être un peu plus compliqué. Vous pouvez tenter de parler avec cette personne pour comprendre la source de son mal-être. Mais si vous voyez que malgré votre aide, cette personne a toujours les mêmes crises de colère, il faudra passer le relais à un professionnel de santé, si cette personne est d’accord pour en consulter un.

Pour résumer :

Pour faire face à quelqu’un en colère, vous devez :

  • N°1 : Restez calme.
  • N°2 : Posez vos limites.
  • N°3 : Vous protéger et vous éloigner si nécessaire.
  • N°4 : Parlez et cherchez la source de cette colère. Si vous n’arrivez pas à aider cette personne, sachez que vous avez fait tout ce que vous avez pu et qu’il est temps de passer le relais à un professionnel de santé.

Vous voulez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions ?

Recevez le kit « J’apprends à gérer mes émotions », un kit simple, pratique et concret pour que vous puissiez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions.
Cliquez ici pour en savoir plus

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez