L’importance d’aider vos enfants à exprimer ce qu’ils ressentent

L’importance d’aider vos enfants à exprimer ce qu’ils ressentent

par | Fév 23, 2021 | Premiers secours psychologiques pour les enfants | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici vous voudrez sans doute recevoir votre accès à la Masterclass Coaching " 5 Etapes Décisives pour Guérir ses Blessures Emotionnelles, se Libérer de son Passé et Transformer sa Souffrance en Force pour Construire la Vie que l’on Désire " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Qu’ils aient 5 ans, 10 ans ou 13 ans, les enfants et les adolescents ont une voix. Et au-delà de leur voix, ils ressentent des émotions positives et négatives. Quand il y a un trop-plein d’émotions négatives, vous pouvez aider vos enfants à s’exprimer et je vous donne 3 conseils pour que vous puissiez y arriver.

N°1 : créer un espace de confiance.

La première chose à faire est de créer un espace de confiance, un endroit calme, douillet où vos enfants se sentiront en sécurité et à l’aise pour s’exprimer librement. Si vous pensez que parler avec votre enfant dans la voiture en rentrant de l’école ou sur le chemin de l’école peut suffire, sachez que ce n’est pas l’endroit idéal. Surtout qu’en plus votre attention est sur la conduite ou les voitures qui passent avant de traverser la route. Il est donc important de choisir non seulement un lieu calme où l’on peut se détendre, et aussi un moment où vous pourrez pleinement vous consacrer à vos enfants sans être distrait par autre chose.

N°2 : écoutez et faites place au silence.

Quand on veut aider quelqu’un qu’on aime, quand on veut aider nos enfants, on peut avoir tendance à beaucoup parler, à leur poser des questions ou à vouloir les réconforter à tout prix. C’est un geste qui part d’une bonne intention. Mais un moment donné, il va falloir vous taire, rester silencieux et écouter vos enfants. Laissez-les s’exprimer, donnez-leur l’espace et la possibilité de le faire en restant silencieux. Vous seriez surpris de voir ce que le silence peut amener. Les silences sont à tort pris pour quelque chose qui nous met mal à l’aise, alors que non. Le silence et l’opportunité pour nous de donner de l’espace à l’autre pour qu’il puisse réfléchir et parler en toute liberté.

N°3 : restez dans le non-jugement.

Peut-être que votre enfant vit des choses que vous avez du mal à comprendre, ou peut-être que vous avez du mal à voir l’ampleur des émotions négatives qu’il ressent. Même si vous ne comprenez pas tout, il est indispensable de rester dans le non-jugement. Nous sommes tous différents, nous avons tous des façons différentes de voir le monde et de ressentir les choses qui nous arrivent. C’est pareil avec vos enfants. La dernière chose qu’ils souhaitent lorsqu’ils se confient à vous c’est d’être jugé. Écoutez-les sans les juger, accueillez leur parole et leurs mots dans la bienveillance, l’empathie et l’amour.

Pour résumer :

Pour aider vos enfants à exprimer ce qu’ils ressentent :

  • N°1 : créez un espace de confiance.
  • N°2 : écoutez et faites place au silence.
  • N°3 : restez dans le non-jugement.

Vous voulez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions ?

Recevez le kit « J’apprends à gérer mes émotions », un kit simple, pratique et concret pour que vous puissiez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions.
Cliquez ici pour en savoir plus

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez