4 conseils pour aider les enfants à construire leur résilience émotionnelle

4 conseils pour aider les enfants à construire leur résilience émotionnelle

par | Avr 1, 2021 | Premiers secours psychologiques pour les enfants | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici vous voudrez sans doute recevoir votre accès à la Masterclass Coaching " 5 Etapes Décisives pour Guérir ses Blessures Emotionnelles, se Libérer de son Passé et Transformer sa Souffrance en Force pour Construire la Vie que l’on Désire " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Il y a quelque temps je suis tombé sur un post instagram sur le compte de children’s mental health UK qui inspire l’article d’aujourd’hui dans lequel je vais vous donner 4 conseils pour que vous puissiez aider vos enfants à construire leur résilience émotionnelle. Vous trouverez le post instagram juste en dessous si vous souhaitez le lire (pour ceux qui parlent anglais).

N°1 : être présent pour vos enfants.

La première chose à savoir c’est qu’il est très important d’être présent pour vos enfants, et pas seulement quand ils se sentent mal. Lorsque vous rentrez après votre journée de travail, prenez du temps pour vous, mais aussi pour vos enfants. Passez ne serait-ce qu’un quart d’heure à jouer avec eux, à parler ou à faire des exercices de relaxation par exemple. Le fait de passer du temps de qualité avec vos enfants, de parler avec eux et de leur faire sentir qu’ils sont aimés et soutenus par leurs parents va leur permettre de développer leur résilience émotionnelle. Pour faire simple, ils seront plus fort sur le plan émotionnel.

N°2 : parler avec vos enfants.

C’est important de parler des émotions que vos enfants ressentent, de leur enseigner qu’il est important de s’exprimer. Exprimer ses émotions permet d’ouvrir la soupape pour faire partir ce que l’on ressent de négatif. Il n’y a qu’en nommant ce qui nous inquiète, ce qui nous fait peur que nous pouvons commencer à y faire face. Il est indispensable que vos enfants puissent parler en toute liberté de ce qu’ils ressentent avec vous. Autre notion importante, au lieu de vouloir absolument leur donner les solutions pour qu’ils puissent se sentir mieux et faire partir leur mal-être, donnez-leur du temps et posez-leur des questions pour qu’ils puissent eux-mêmes trouver les solutions pour faire partir leur mal-être. Vous serez surpris de voir que les enfants peuvent trouver des solutions.

N°3 : Encourager vos enfants dans les bons comme les mauvais moments.

Votre enfant a eu une mauvaise note ? Il a perdu une compétition ? Est-ce que vous aimez moins votre enfant pour autant ? Je pense que la réponse est non. Tôt ou tard, les enfants connaîtront les échecs, seront déçu d’une personne ou d’une situation et il sera primordial que vous soyez à leur côté à ce moment-là pour leur dire à quel point vous êtes fiers d’eux malgré ce qu’ils traversent. Oui ils ont échoué, mais ce n’est pas parce qu’ils ont échoué une fois que ça veut dire qu’ils vont échouer la prochaine fois et que l’échec fera partie de leur vie de façon définitive. Bien sûr que l’échec pourra revenir de temps en temps, mais ce n’est pas une fatalité et ça ne fait pas que vous les aimez moins. Au contraire, vous les aimez tout autant, vous êtes fiers d’eux et vous les encouragez. Profitez de cette opportunité pour parler avec vos enfants, leur poser des questions et « les coacher » pour voir comment ils peuvent transformer cet échec en force.

N°4 : parler de votre vie et vos erreurs à vos enfants.

Que vous parliez avec vos enfants ou vos ados, vous pouvez, si vous le souhaitez et si c’est pertinent dans la conversation que vous avez, parler de votre vie, de vos expériences et des erreurs que vous avez commises. Le but n’est pas de vous comparer à votre enfant, ni de vous flageller pour ce que vous avez fait, mais d’utiliser votre expérience pour expliquer à votre enfant que l’on fait tous des erreurs dans la vie, que ça fait partie intégrante de notre apprentissage et que nous pouvons utiliser ces erreurs pour grandir et évoluer vers la meilleure version de nous-mêmes.

C’est normal de faire des erreurs. Par contre, continuer de faire les mêmes erreurs c’est notre propre décision. Car nous avons tous le choix soit d’apprendre de nos erreurs et de devenir quelqu’un de meilleur, ou alors de ne rien apprendre et de continuer à être qui nous sommes et agir de façon négative. Et c’est ça qui est très important d’enseigner à vos enfants, c’est qu’ils ont un libre arbitre, ils ont toujours le choix et c’est à eux de choisir ce qu’ils veulent faire dans leur vie.

Pour résumer :

Pour aider les enfants à construire leur résilience émotionnelle :

  • N°1 : soyez présent pour vos enfants.
  • N°2 : parlez avec vos enfants.
  • N°3 : Encouragez vos enfants dans les bons comme les mauvais moments.
  • N°4 : parlez de votre vie et de vos erreurs à vos enfants.

Vous voulez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions ?

Recevez le kit « J’apprends à gérer mes émotions », un kit simple, pratique et concret pour que vous puissiez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions.
Cliquez ici pour en savoir plus

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez