3 étapes pour mieux gérer ses émotions au quotidien

3 étapes pour mieux gérer ses émotions au quotidien

par | Jan 26, 2021 | COVID-19, Mieux-être, Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici vous voudrez sans doute regarder la Masterclass Coaching " 5 Etapes Décisives pour Guérir ses Blessures Emotionnelles, se Sentir Libre et Apaisé " : cliquez ici pour la regarder gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Les émotions font partie de nous et il est impossible de les contrôler à 100%. Par contre, vous pouvez apprendre à mieux les gérer, à mieux les maîtriser et à les reconnaître. Aujourd’hui, je vous donne 3 conseils pour que vous puissiez mieux gérer vos émotions au quotidien.

Conseil n°1 : apprendre à reconnaître les émotions positives des émotions négatives.

Il y a des émotions qui vont nous faire du bien et d’autres qui vont nous faire du mal. S’il y a des émotions qui vous font trop de mal, ça va être très important de vous concentrer sur celles-ci en premier. Tant que les émotions négatives circulent en vous, vous ne pourrez pas installer de choses plus positives à la place. Sachez qu’il est normal de ressentir des émotions négatives, que ce soit à la suite d’une séparation, d’une dispute ou juste parce que vous avez passé une journée de merde. Ce qui va être très important de faire, c’est que si vous ressentez des émotions négatives assez souvent, que ça vous gâche la vie et que vous souhaitez évoluer vers un mindset beaucoup plus positif, vous allez pouvoir prêter attention au moment où les émotions négatives arrivent. Est-ce qu’elles arrivent à un certain moment de la journée ? En présence d’une certaine personne ? Ou après avoir fait une activité particulière ? Est-ce que ce sont des émotions négatives qui arrivent lorsque vous vous trouvez sur votre lieu de travail ? Près de votre patron ? Ou d’une personne que vous n’appréciez pas ? L’objectif ici est de faire la liste des émotions négatives que vous ressentez ces derniers temps et surtout d’identifier le moment où vous les ressentez.

Conseil n°2 : laisser circuler les émotions sans vous juger.

Comme je l’ai dit, c’est normal de ressentir des émotions négatives. L’erreur que vous devez absolument éviter c’est de les refouler et d’être dans le déni. Si vous voulez vraiment vous débarrasser des émotions négatives, les refouler ne va pas du tout vous aider. Les émotions ont quelque chose à vous dire. Si par exemple vous êtes à votre travail et que votre patron arrive et que dès que vous entendez son pas, vous commencez à sentir une boule au ventre, à vous crisper et vous sentir stressé, cela veut dire quelque chose que vous seul pouvez interpréter. C’est peut-être par exemple que vous avez peur de votre patron, qu’il est très exigeant avec vous, qu’il vous stresse, qui vous rappelle une personne que vous avez connue et qui vous a fait du mal, etc. Ce qui est très important ici, c’est de laisser l’émotion circuler. Si vous bloquez la route des émotions, vous allez être dans un combat intérieur qui peut vous épuiser et je parle d’expérience.

Quand le stress post-traumatique est arrivé, premièrement j’étais dans le déni, je ne voyais absolument pas qu’il était en train de s’installer, et deuxièmement quand j’en ai pris conscience j’ai refusé de ressentir toute la souffrance qui venait avec. Le problème c’est que je me suis installé dans un combat intérieur ou j’ai barré la route à mes émotions. Comme ces émotions ne pouvaient pas circuler librement, elles ont pris beaucoup de place, se sont accumulés et au bout d’un moment, le barrage que j’avais construit a cédé. Si vous sentez que le stress arrive, que l’angoisse arrive ou si vous sentez les larmes monter, isolez-vous (si vous voulez être seul) et laissez les émotions circuler tout en respirant profondément. Je sais que ça peut paraître bizarre ce que je dis et que ça peut faire peur, parce qu’on ne veut pas être stressé, angoissé ou pleurer. Mais quand on laisse l’émotion circuler en nous, ça nous permet d’avoir une certaine maîtrise sur elle. Le fait de laisser les émotions circuler en vous tout en se focalisant sur votre respiration va vous permettre d’acquérir une meilleure maîtrise des émotions. Au bout d’un moment, vous serez même capable d’éviter que les émotions négatives arrivent et s’installent en vous, car vous aurez appris à reconnaître ce qui les déclenche. Comme dit le dicton, il vaut mieux prévenir que guérir.

Conseil n°3 : changer de point de vue.

Quand on est envahi par la tristesse, la colère, l’injustice ou le dégoût, c’est très difficile d’avoir un point de vue positif et surtout de voir les solutions qui existent. Qu’est-ce que vous pouvez faire dans ces moments-là ? Laisser les émotions circuler en vous. Quand j’étais encore en plein stress post-traumatique, j’étais dans une démarche où je voulais vraiment aller mieux. Ça a pris beaucoup de temps et beaucoup de choses sont remontées à la surface, comme la violence que j’ai subie étant enfant. J’ai cru que c’était quelque chose que j’avais réglé, alors que ça ne l’était pas. J’ai passé un week-end entier à pleurer. Pendant 2 jours j’étais incapable de me projeter dans l’avenir, d’être positive et de penser avec une perspective différente. Ce que j’ai fait, et ce que je vous conseille de faire aussi, c’est de laisser les émotions circuler, sans vous juger, sans vous culpabiliser et surtout d’être gentil avec vous-même.

Quand tout est remonté, ça m’ a fait mal. J’avais accumulé tellement à l’intérieur que le barrage à céder et les émotions se sont déversés en moi. Mais quand j’ai arrêté de pleurer, ça a été terminé. Comme j’ai laissé les émotions circuler, elles ont dit ce qu’elles avaient à dire, j’ai ressenti la douleur que je ne voulais pas ressentir et ce n’est qu’une fois que tout ça est parti que j’ai pu penser avec une perspective différente et surtout faire revenir la positivité. Quand on laisse les émotions négatives circuler en nous et qu’ensuite elles partent, elle laisse de la place et c’est à ce moment-là que vous pouvez remplir cette place avec des choses beaucoup plus positives. Sachez que c’est quelque chose qui peut prendre du temps. Personnellement, j’ai mis plus de 2 ans pour me sentir mieux.

Pour résumer :

Pour mieux gérer ses émotions au quotidien :

  • Conseil n°1 : apprenez à reconnaître les émotions positives des émotions négatives.
  • Conseil n°2 : laissez circuler les émotions sans vous juger.
  • Conseil n°3 : changez de point de vue.

Vous voulez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions ?

Recevez le kit « J’apprends à gérer mes émotions », un kit simple, pratique et concret pour que vous puissiez aider votre enfant à mieux gérer ses émotions.
Cliquez ici pour en savoir plus

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez