Des livres pour parler de violence, de guerre et des attentats avec les enfants

par | Juil 4, 2019 | Parents, Professionnels de l'enfance | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes parents, lisez le guide " Les 5 erreurs à éviter pour parler de violence, de guerre et des attentats avec son enfant " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement.

Si vous travaillez auprès d’enfants, réserver votre place pour le cours " Les 7 règles de base pour rassurer les enfants " : cliquez ici pour vous inscrire gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories.

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’une série de livres, qui vous aident à parler de violence, de guerre et des attentats avec les enfants. Quand on en vient à parler de ce genre de choses avec les enfants, ça peut vite devenir compliqué pour les adultes, qui veulent parler, mais qui ne savent pas forcément quoi dire. Nous voulons parler avec les enfants pour les informer et les rassurer, mais nous ne voulons surtout pas les choquer ou les traumatiser. Ça peut également être compliqué pour les enfants, qui essayent de comprendre ou qui peuvent avoir peur. C’est là que ces livres entrent en jeu, car ils vous aident à parler de ces sujets difficiles avec les enfants.

 

Quel est l’intérêt d’utiliser des livres pour parler de ces sujets avec les enfants ?

Parler de violence, de guerre, de mort, de deuil ou de terrorisme avec les enfants n’est pas quelque chose à prendre à la légère et à improviser. Je vais prendre l’exemple d’un professeur. Lorsque nous sommes à l’école et que nous apprenons une nouvelle leçon, généralement le professeur l’écrit au tableau. De plus, nous pouvons lire la leçon sur un manuel. Cette nouvelle leçon, le professeur aurait très bien pu choisir de la dicter, et ensuite les enfants auraient recopié la leçon sur leurs cahiers. Le professeur aurait aussi pu choisir de parler avec ses élèves pour qu’ils apprennent la leçon. Imaginons que la leçon en question soit sur la division et que le professeur fait cette leçon uniquement en parlant avec ses élèves, sans manuel, sans rien noter au tableau ni dans les cahiers. Il est fort probable que les élèves auront des difficultés à réviser leurs leçons et à progresser s’ils ne prennent aucune note et s’ils n’ont pas de livres scolaires. C’est là tout l’intérêt d’utiliser des manuels, parce qu’ils vont venir appuyer la leçon que le professeur aura donnée. En plus des notes dans leurs cahiers et de l’aide de leur professeur, les élèves pourront s’appuyer sur un manuel qui les aidera à mieux apprendre leurs leçons, à mieux faire leurs exercices et à mieux progresser.

Pour parler de sujets difficiles, c’est exactement la même chose. Vous pouvez très bien choisir uniquement de parler avec votre enfant ou avec un groupe d’enfants (si vous avez la responsabilité d’un groupe). Mais sachez que pour certains enfants, une simple conversation sans livre à lire, sans image à regarder, sur des thèmes difficiles ne suffira pas. Sachant qu’en plus, ce sont des discussions qui demandent de l’énergie aux enfants et de la concentration pour qu’ils puissent vous suivre et comprendre ce que vous leur dites. C’est pourquoi il vaut mieux rester simple et utiliser des outils qui vont permettre aux enfants de mieux suivre la conversation et de mieux comprendre les notions que vous abordez.

Attention, il ne faut pas lire n’importe quel livre. Dans ce genre de situation, vous n’allez pas raconter une histoire aux enfants. Il ne s’agit pas d’un papillon qui vole en quête d’une nouvelle aventure. Vous allez parler de violence, de guerre, de terrorisme et de mort avec eux. Ce sont des sujets difficiles à aborder, tant pour les adultes que pour les enfants. Et c’est indispensable d’avoir des livres de qualité sous la main sur lequel vous allez pouvoir vous appuyer. C’est là tout l’intérêt d’utiliser des ouvrages qui parle de ces sujets, car en plus de ce que vous allez dire aux enfants, vous allez pouvoir tourner les pages d’un livre qui va leur parler en utilisant leurs mots. C’est une sorte de manuel sur lequel vous et les enfants pourrez vous appuyer, en plus de tout ce que vous allez dire pendant la discussion. Il existe plusieurs livres de ce type que vous pouvez trouver en librairie, à la Fnac ou sur Amazon. Aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler d’une série en particulier.

 

 

Qui y a-t-il dans ces livres ?

Cette série se compose de trois livres: un livre principal, un cahier d’exercices et un livre de coloriage. Le livre principal est divisé en 4 chapitres. Un chapitre est consacré au terrorisme, qui explique aux enfants ce que c’est en utilisant des mots simples et adaptés à leur âge, et un autre est dédié au vivre ensemble, qui parle de plusieurs notions comme la liberté, le courage et la tolérance. Pour parler de la tolérance, le chocolat est utilisé comme exemple. Voici un extrait : 

En plus de ces deux chapitres, il y en a deux autres consacrés aux notions de souvenirs et à l’histoire. Dans le chapitre « se souvenir », les enfants peuvent découvrir et comprendre la notion de travail de mémoire, qu’est-ce que commémorer, qu’est-ce qu’une cérémonie de commémoration, qu’est-ce qu’un armistice, tandis que la chapitre « voyage dans l’histoire » se concentre sur l’explication des deux guerres mondiales. Voici d’autres extraits du livre principal.

Vous trouverez, en plus du livre principal, un cahier d’exercices divisé en quatre parties, qui correspondent aux quatre chapitres du livre principal. Vous trouverez une cinquantaine d’exercices :

  • Labyrinthes
  • Mots croisés
  • Mots mêlés
  • Coloriages magiques
  • Questions
  • Mots à relier à leurs synonymes
  • Mots à relier à leurs contraires

Voici un extrait du cahier. 

L’objectif de ce cahier d’exercices n’est absolument pas de noter les enfants pour voir s’ils ont bien retenu tout ce qu’il y avait dans le livre principal, comme si on était à l’école, mais d’en apprendre plus sur les notions abordées et de mieux les comprendre, le tout sous forme de jeux. D’ailleurs, le cahier d’exercices et toute la série de livres en général, peut-être utilisés à l’école ou à la maison. Et enfin, il y a le livre de coloriage pour les artistes en herbe.

Que vous soyez parents ou que vous travaillez dans le milieu de la petite enfance, si vous cherchez à savoir comment parler de violence, de guerre, de terrorisme, de mort, d’histoire, mais aussi de tolérance, de liberté, d’espoir et de courage et que vous ne savez pas comment faire, foncez acheter ces livres. Ils vous aident vraiment à parler de sujets difficiles avec les enfants, à expliquer l’inexplicable et à les rassurer. Vous pouvez trouver ces livres sur Amazon, en cliquant sur les liens ci-dessous.

 

« Le Travail de Mémoire Expliqué aux Enfants (6-8 ans »

Livre principal

Cahier d’exercices

Livre de coloriage

 

Pour allez plus loin :

Le Podcast

Des livres pour parler de violence, de guerre et des attentats avec les enfants

par Elodie | The ComMemories Podcast

2 Partages
Partagez2
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez