La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en 7 questions

par | Mar 7, 2019 | Histoire | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes parents, lisez le guide " Les 5 erreurs à éviter pour parler de violence, de guerre et des attentats avec son enfant " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement.

Si vous travaillez auprès d’enfants, réserver votre place pour le cours " Les 7 règles de base pour rassurer les enfants " : cliquez ici pour vous inscrire gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories.

Le mois dernier, je me suis rendu à Paris. Comme toujours, je sors en quatrième vitesse de la gare, pour éviter d’être en retard à mon rendez-vous. Lorsque je reviens à la gare l’après-midi pour le train de retour, j’ai plus de temps, et donc je me balade dans la gare. En me rendant sur le quai pour embarquer dans le train, je m’aperçois qu’il y a de grandes pancartes sur les murs. Chaque pancarte montre un article de la Déclaration universelle des droits de l’homme, adopté à la fin de l’année 1948. Forcément, je suis un peu surprise de voir ça dans une gare. Normalement dans une gare nous voyons des gens, des contrôleurs et surtout des trains, mais pas les articles de la Déclaration des droits de l’homme. Mais ça m’a tout de même fait réfléchir. Nous sommes dans un pays où nous avons la chance de pouvoir nous exprimer librement et vivre librement, dans le respect d’autrui. Nous sommes tellement habitués à vivre ainsi, que nous en oublions que certaines personnes dans le monde vivent dans des conditions bien différentes, privées de leurs droits fondamentaux, de leur liberté. L’article d’aujourd’hui est donc consacré à ce texte, d’un symbole extrêmement fort et d’une importance fondamentale.

Pour celles et ceux qui ne savent pas exactement ce que cette déclaration contient et ce qu’elle représente, je vais vous la présenter en répondant à 7 questions que vous vous êtes peut-être déjà posées.

 

1. Quand cette déclaration a-t-elle été adoptée ?

Le 10 décembre 2018, c’était l’anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Elle a été adoptée par l’assemblée générale des Nations unies à Paris le 10 décembre 1948.

 

2. Pourquoi cette déclaration a été adoptée ?

Nous sommes en 1948. Soit trois ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce conflit, qui a duré de 1939 à 1945, a été l’un des plus meurtriers de l’histoire. Des millions de personnes, dont des juifs, ont perdu la vie dans les camps de concentration. Des milliers de personnes on fuit L’Europe, d’autres sont restés sous l’occupation nazie. Parmi elles,  certaines ont fait partie de la résistance. La Seconde Guerre mondiale laisse derrière elle un coût humain et matériel jamais vu auparavant ainsi qu’un traumatisme sans précédent. De ce traumatisme naîtra la déclaration universelle des droits de l’homme, inspiré par la déclaration d’indépendance américaine de 1776 ainsi que de la déclaration française des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

 

3. Quel est le but de cette déclaration ?

Le but principal de la Déclaration universelle des droits de l’homme était d’éviter que la barbarie que certaines personnes avaient connue pendant la Seconde Guerre mondiale ne se reproduise. Pendant plusieurs années, le comité a donc travaillé sur un texte pour garantir les droits et les libertés de tous les êtres humains. Le but de ce texte est également de protéger la liberté et les droits de tous les individus dans le monde. C’est un texte universel, qui s’applique à tous les états. Les droits s’appliquent à toutes les personnes, quelle que soit leur culture, leur religion, leur sexe ou leurs origines.

 

4. Que peut-on trouver dans cette déclaration ?

La déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU (Organisation des Nations Unies), contient un préambule et un total de 30 articles, qui défendent la liberté et les droits de tous les individus. Les droits des personnes deviennent prioritaires face au droit des états. Le texte détaille les droits économiques, sociaux et culturels, civils et politiques. Il est divisée en quatre grands chapitres : les droits personnels, les rapports avec les autres, les droits spirituels et politiques, les droits économiques, sociaux et culturels.

 

5. Qui a rédigé la déclaration ?

Dès l’année 1947, un comité composé de plusieurs personnalités de différents pays est créé, avec pour but la rédaction d’une déclaration universelle des droits des hommes. Ce comité est présidé par Eleanor Roosevelt, veuve du président américain Franklin Roosevelt, ce dernier étant décédé en 1945. Le comité compte également deux principaux animateurs : René Cassin, de nationalité française et John Peters Humphrey, canadien. Le comité a bien entendu reçu des propositions de texte par les différents États membres de l’ONU.

6. Cette déclaration en a-t-elle inspiré d’autres ?

La Déclaration universelle des droits de l’homme a en effet inspiré d’autres traités à travers le monde. Ce texte est reconnu comme étant le fondement du droit international relatif aux droits de l’homme. Divers textes, ont été inspirés par cette déclaration, comme celui de la discrimination envers les femmes de 1979, celui contre la torture de 1984 ou encore celui de 1990 sur les droits de l’enfant.

 

7. Est-ce que cette déclaration est appliquée dans tous les pays du monde ?

La réponse est non. Suivre cette déclaration n’est pas obligatoire. Il ne s’agit pas d’un traité ayant été signé par tous les états. Beaucoup de travail reste à faire, pour que la Déclaration des droits de l’homme soit respectée et appliquée aux quatre coins du monde.

Pour résumer, la Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée le 10 décembre 1948 à l’ONU. Adoptée plus de trois ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle a pour but de protéger la liberté et les droits de tous les individus, qu’importe leur sexe, origine, culture ou religion, afin que les horreurs de la Seconde Guerre mondiale (la Shoah) ne se reproduisent plus. Elle a inspiré de nombreux autres textes visant à protéger le droit des personnes. Malheureusement, ce texte n’est pas obligatoire et il n’est donc pas appliqué dans tous les états du monde, ce qui signifie que de nombreuses personnes, encore aujourd’hui, vivent dans des conditions où la liberté et les droits de chacun ne sont pas considérés comme prioritaires. Il reste encore un long chemin à parcourir pour que cette déclaration soit respectée partout dans le monde et pour que les libertés et les droits de chaque être humain soient reconnus et appliqués.

 

L’inspiration de cet article.

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme expliqué aux enfants

Le Podcast

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en 7 questions

by Elodie | The ComMemories Podcast

1 Partages
Partagez1
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez