Mieux comprendre le burnout et en guérir

6 points pour mieux comprendre le burnout et en guérir

par | Sep 24, 2020 | COVID-19, Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici et que vous êtes parents, vous voudrez sans doute recevoir votre ebook " 3 Conseils indispensables à tous les parents pour aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Aujourd’hui je vous propose un article dans lequel on va parler du burnout. Je vais vous expliquer ce qu’est le burnout, comment faire pour le prévenir, mais aussi quoi faire pour s’en remettre.

1. C’est quoi le burnout?

Le burnout, aussi appelé syndrome d’épuisement professionnel en français, est un épuisement physique, mental et émotionnel. Le burnout peut toucher aussi bien les hommes que les femmes et tous les types d’emploi que ces personnes occupent. Le burnout ne vient pas du jour au lendemain. Avant qu’il arrive, la personne va passer par plusieurs phases de stress qui vont amener de la fatigue, car quand on traverse plusieurs phases de stress il devient de plus en plus difficile pour nous de récupérer. Ce stress chronique va donc nous fatiguer de plus en plus et cette fatigue qui s’accumule sur plusieurs mois, va finir par causer un burnout.

Si la personne n’arrive pas à récupérer son énergie, si elle a des problèmes avec ses collègues, s’il y a une ambiance terrible à son travail, si elle ne trouve plus de sens dans ce qu’elle fait dans sa vie, si elle n’arrive pas à trouver un équilibre entre sa vie professionnelle sa vie privée ou qu’elle a une surcharge de travail et de tâches ménagères trop importante, il y a un risque de burnout en raison du stress et de la fatigue accumulés. La personne n’arrive plus à faire face au stress lié à son activité professionnelle.

2. Les causes du burnout.

Plusieurs facteurs peuvent causer le burnout :

  • Une surcharge de travail
  • Une pression trop forte pour travailler plus et plus vite
  • Un manque de reconnaissance
  • Se voir imposer des moyens insuffisants pour atteindre des objectifs plus ou moins clairs
  • Une insécurité dans son travail

3. Les symptômes.

Il faut savoir que les symptômes du burnout ressemblent à ceux de la dépression, mais le burnout n’est pas une dépression. Cependant, si le burnout n’est pas pris en charge, la personne risque de tomber en dépression. Plusieurs symptômes peuvent apparaître :

  • Sentiment de tristesse
  • Baisse d’énergie et de motivation
  • Un Sentiment de perte de contrôle
  • Irritabilité, hypersensibilité
  • Troubles du sommeil
  • Tensions musculaires, maux de tête, nausées, vertiges
  • Difficultés de concentration
  • Difficultés à réaliser son travail, notamment plusieurs tâches à la fois
  • Repli sur soi
  • Comportement agressif, qui peut parfois devenir violent

Il faut savoir que la dépression est plus longue à traiter que le burnout. S’il est bien pris en charge, deux mois peuvent suffire pour se remettre pour certaines personnes.

 

4. Les traitements.

Lorsque le burnout survient, il est important de se mettre en arrêt. Certaines personnes peuvent choisir de consulter un psychologue ou un psychiatre accompagné d’un traitement médicamenteux. La prise d’antidépresseur associé à une prise en charge psychologique est recommandée.

5. Comment éviter le burnout?

La première chose que vous allez pouvoir faire est déléguer. Vous n’êtes pas parfait vous n’êtes pas un superhéros, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas tout faire dans une seule journée aussi bien dans votre vie professionnelle que dans votre vie personnelle. Si vous vous imposez une trop haute charge de travail, vous risquez de vous épuiser et de mal faire. Il est donc important d’apprendre à déléguer son travail parfois même à dire non tout en proposant une alternative.

Je vous conseille aussi fortement de faire des activités qui vous procurent du bien-être que ce soit de la méditation de la relaxation ou d’autres activités comme lire un livre, aller marcher, faire la cuisine, des mots croisés, des mandalas, du yoga, du shopping, etc. Il est également très important de prendre du temps pour soi et du temps déconnecté. Si vous décidez d’aller dans un parc ou de partir en week-end en amoureux, avec votre famille ou entre amis et que vous avez constamment votre nez rivé sur votre écran, il sera impossible pour vous de vous déconnecter. Le but est de se reconnecter à la nature et surtout se reconnecter à soi, apprendre à écouter son corps, son esprit et apprendre à nous apaiser. Alors posez votre téléphone et votre ordinateur et recentrez-vous sur vous et non sur les écrans.

Vous pouvez aussi travailler sur un projet personnel ou professionnel qui vous passionne, quelque chose que vous aviez envie de faire depuis des années, par exemple créer un blog ou une chaîne YouTube, monter sa propre entreprise, association, etc.

Sans oublier une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine et équilibrée, des séances de sport plusieurs fois par semaine et un sommeil d’au moins 8 heures par nuit.

6. Travailler sur soi.

Lorsque le burnout arrive, il est très important de faire un travail sur soi, d’appende à écouter son corps, son esprit, mais aussi d’écouter ce que l’on ressent de négatif, d’écouter note mal-être, car ils ont des choses à nous dire. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, et si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire accompagner par un professionnel de santé (un psychologue ou un psychiatre). Il est très important pour se reconstruire et se rétablir, de travailler en profondeur et d’aller chercher la source de ce mal-être qui a conduit au burnout. Car même si la surcharge de travail et le stress chronique sont des causes, il peut y avoir des choses enfouies à l’intérieur de nous qui peuvent aussi causer le burnout en plus du reste. Il faut donc aller voir ce qui se passe à l’intérieur de nous et faire le ménage.

 

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez