5 signes qu’une personne est malsaine pour vous

par | Fév 27, 2020 | Mieux-être, Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici et que vous êtes parents, vous voudrez sans doute recevoir votre ebook " 3 Conseils indispensables à tous les parents pour aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Quand on se sent mal, aller voir un professionnel de santé peut s’avérer être une bonne idée. Il faut savoir que notre entourage, qu’il s’agisse de nos amis ou de notre famille peut également nous aider. Mais parfois, on se rend compte qu’il y a quelque chose qui cloche. On commence à se poser des questions, par exemple : « Est-ce que cette personne s’intéresse vraiment à ce que je lui dis ? Est-ce qu’elle souhaite vraiment m’aider ? Est-ce qu’elle s’intéresse à moi ? Est-ce que je peux compter sur lui ou elle ? » Quand on se sent mal et qu’on souhaite en parler, le but est que ça nous fasse du bien, qu’on se sente mieux et que l’on puisse s’ouvrir en toute confiance à cette personne. Malheureusement, il peut arriver que certains de nos proches ne soient pas aussi proches et soient en réalité malsains pour nous. Certains peuvent même nous faire du mal (je parle en connaissance de cause). Dans cet article, je voulais vous parler de plusieurs signes qui montrent qu’une personne est malsaine.

1. Cette personne vous rabaisse.

Si vous allez voir cette personne et que vous commencez à parler avec elle de votre mal-être, la réponse que vous devriez avoir devrait être remplie de bienveillance, d’empathie et surtout de compréhension. Ça nous arrive tous un moment donné de notre vie de nous sentir mal pour diverses raisons. Parmi ces raisons, il y en a certaines que d’autres ne peuvent pas comprendre. Mais même s’ils ne peuvent pas comprendre, ils peuvent quand même être à nos côtés, nous soutenir et essayer de comprendre ce qui a pu nous amener à être dans cet état, qu’il s’agisse d’un burnout, d’une dépression, de troubles de l’anxiété, d’un stress post-traumatique, etc. Si vous allez voir cette personne, la réponse que vous devriez recevoir devrait ressembler à la suivante : « Effectivement ce que tu traverses est difficile, c’est extrêmement compliqué. Sache que je suis avec toi, que je t’écoute, que je te soutiens et que je te comprends. Je comprends pourquoi tu en es arrivé là. Sache que je suis avec toi pour t’aider ». Si vous recevez ce genre de réponses et que la personne qui est assise en face de vous ou à vos côtés veut vraiment vous aider, vous pouvez lui faire confiance.

Par contre si vous avez une réponse qui ressemble à celle-ci, fuyez: « Oui bah tu sais il y a des gens qui vivent pire que ça. Moi-même j’ai vécu pire. Attends faut que je te raconte. », ou encore « De toute façon avec toi il y a toujours quelque chose qui ne va pas, tu trouves toujours le moyen de te plaindre et c’est chiant ». Dans ces exemples, la personne en question ne prend pas le temps de vous écouter, d’essayer de vous comprendre et ne fait preuve d’aucune empathie. Elle utilise des mots culpabilisants et vous fait comprendre que c’est de votre faute si vous en êtes arrivé là et que vous vous sentez mal. Si vous avez ce genre de réponses, surtout n’essayez plus de leur parler car :

  • Premièrement, ces personnes ne sont pas ouvertes au dialogue ;
  • Deuxièmement, elles n’essayent pas de se mettre à votre place, ne font preuve d’aucune empathie ;
  • Troisièmement, elles vont plus vous culpabiliser que vous aidez à trouver des solutions pour aller mieux.

2. C’est une amitié à sens unique.

Qu’est-ce que j’appelle « amitié à sens unique » ? C’est une amitié ou une des deux personnes va plus donner que l’autre. C’est quelque chose qui m’est personnellement arrivé. Il y a 10 ans, j’étais ami avec une fille que je connaissais depuis que j’avais 15 ans. Je la connaissais très bien et on a passé de bons moments ensemble. Elle était assez spéciale, mais malgré tout j’aimais bien être ami avec elle. Et le jour est arrivé ou il y a eu rupture avec mon ancien compagnon. Comme cette fille était l’une de mes amies, j’ai décidé de lui en parler. C’était un moment où je me sentais très mal, je me sentais perdu, c’était le premier grand amour donc la première grosse rupture. J’étais persuadé qu’en allant la voir et en lui parlant je me sentirais mieux. En fait ça a été l’inverse. Au lieu de me consoler comme le ferait une amie sincère lorsque vous traversez une rupture, elle s’est comportée de façon inappropriée. Suite à cette rupture, j’avais décidé de couper les ponts avec mon ancien compagnon et cette amie me disait, au lieu de me rassurer, qu’elle était en contact avec lui tous les jours, qu’elle lui envoyait des messages, qu’il prenait le temps de lui répondre, qu’il était très gentil avec elle, etc.

Que faire quand on se retrouve face à ce genre d’amitié malsaine et à sens unique ? Alors je ne vais pas vous dire spécifiquement quoi faire, car je pense que c’est une décision personnelle. Vous pouvez parler franchement avec cette personne et lui dire « Ok, je me sens mal, on est ami, pourquoi tu ne me soutient pas ? » et ensuite vous voyez ce que vous faites une fois que vous avez parlé. Vous pouvez prendre vos distances avec cette personne, le temps que vous vous remettiez et ensuite reprendre contact avec elle. Vous pouvez également choisir de couper les ponts avec cette personne et c’est personnellement ce que j’ai fait.

3. Cette personne vous juge.

Imaginez que vous parlez avec un de vos proches. La conversation se passe bien, cette personne fait preuve d’empathie, vous écoute et fait de son mieux pour vous comprendre. Mais au lieu de valider ce que vous dites (reconnaître que vous souffrez), cette personne vous juge et vous dit : « Mais franchement tu as vu la vie que tu as ? Tu es heureux, tu es marié, tu as des enfants. Alors pourquoi tu te sens mal ? Parce que je t’écoute depuis tout à l’heure, mais en fait tu as tout pour être heureux. Je ne comprends pas pourquoi tu te sens mal. Tu devrais même avoir honte ! »

Dans cet exemple, cette personne ne se met pas dans une position d’écoute et surtout ne prend pas de recul. Parce que le but quand on écoute une personne qui nous parle de son mal-être c’est de l’écouter, de la comprendre et surtout de valider ce qu’elle nous dit, de reconnaître qu’elle souffre et ce qui l’a amené à souffrir aujourd’hui. Cela demande de rester neutre et d’avoir un regard bienveillant, un regard qui est capable de prendre du recul pour pouvoir mieux analyser la situation et mieux la comprendre. Le problème c’est que certaines personnes jugent au lieu d’essayer de comprendre et peuvent se baser sur les apparences.

4. Cette personne reste sur le mur des apparences.

Ce qui m’amène naturellement au point numéro 4 : les apparences. Cette personne se sent mal, je l’écoute, et au final je reste dans ma position. Je ne prends absolument aucun recul et du coup en restant comme ça à ma place, je vais commencer à la juger, car je la perçois d’une certaine façon qui fait que je n’arrive pas à comprendre pourquoi elle se sent mal. Et là, il va être très important « de sortir de nous » en quelque sorte, de prendre du recul, voire même de la hauteur par rapport à la situation et de se mettre à la place de l’autre. Car cette personne peut très bien être marié, avoir des enfants, une belle avec maison avec piscine, 4×4 et être malheureuse. Ce n’est pas parce que de l’extérieur on voit des gens souriants, qui ont en apparence tout pour être heureux, qu’ils le sont vraiment. C’est pour cette raison qu’il est très important à un moment donné de dépasser les apparences et de prendre de la hauteur pour dépasser le mur des apparences et voir ce qu’il y a de vrai au-delà de ce mur pour pouvoir construire un pont d’écoute, d’empathie et de soutien sincère.

5. Vous vous sentez déprimé après avoir parlé avec cette personne.

Une personne qui nous fait du bien, qui veut vraiment nous soutenir et nous aider, va faire tout son possible pour que nous nous sentions mieux. Mais si à chaque fois que vous parlez avec elle vous vous sentez mal, jugé, incompris et qu’elle vous fait culpabiliser, ce n’est clairement pas le genre de personne avec qui vous devez rester en contact. Une amitié sincère est un lien qui va pousser l’un et l’autre vers la meilleure de soi-même dans le respect et la bienveillance. Si vous vous sentez complètement déprimée, si vous vous sentez comme une merde à chaque fois que vous parlez avec cette personne, ne la contactez plus. Cette personne vous fait plus de mal que de bien.

Nul besoin d’avoir un large cercle d’amis pour être heureux. Parce qu’au final, vous pouvez avoir une trentaine d’amis, le jour où vous avez un gros souci et que vous les appelez tous, qui viendra vous aider ? Est-ce que vous croyez que toutes ces personnes viendront ? Je pense que la réponse est non. L’expérience m’a appris que parfois ce sont les amis les plus proches qui ne vous soutiennent pas. Donc si jamais vous voyez qu’avec une personne ça ne va pas et que vous sentez vraiment mal, coupez le contact. Les vrais amis se soutiennent.

Pour résumer :

Éloignez-vous d’une personne si :

  • Elle vous rabaisse
  • Vous donnez plus qu’elle pour votre soi-disant amitié
  • Elle vous juge
  • Elle reste sur ce que vous dégagez, sur vos apparences
  • Vous vous sentez déprimé après lui avoir parlé

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez