5 choses à savoir pour prévenir le burnout

par | Mai 28, 2020 | Mieux-être, Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici et que vous êtes parents, vous voudrez sans doute recevoir votre ebook " 3 Conseils indispensables à tous les parents pour aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où tout va vite. En voiture ça va vite, les communications sont beaucoup plus rapides. Même quand on veut manger, il suffit de nous rendre dans un fast-food et on est servi très rapidement. Sauf qu’à force de vouloir aller vite, trop vite et bien nous prenons le risque de casser notre moteur interne, voie même pire, qu’il explose. Il faut savoir que nous pouvons tous agir pour éviter ce genre de choses. Parce qu’une fois que ça arrive, je peux vous dire que ça prend du temps de réparer le moteur. Voici 5 choses à savoir pour que vous puissiez prendre soin de vous au quotidien, pour que vous puissiez ralentir et ainsi éviter des troubles tels que le burnout.

1. Écoutez votre corps.

La première chose que vous devez savoir, c’est que votre corps vous parle. Alors oui je sais, dit comme ça, ça peut paraître très perché, mais ça ne l’est pas. Bien sûr, votre corps ne va pas se mettre à vous parler avec des mots. Par contre, il va se mettre à vous parler avec des maux. Il peut s’agir de douleur à l’estomac, de troubles digestifs, de problèmes de peau, de douleurs musculaires, de fatigue, d’un sommeil perturbé, de maux de tête, etc. Quand on va toujours trop vite, au bout d’un moment notre corps ne suit plus, car ce n’est pas une machine. Et même les machines ont besoin de temps en temps qu’on les arrête. Car si elles fonctionnaient 24 heures sur 24, au bout d’un moment elles tomberaient en panne. Même les voitures les plus performantes peuvent tomber en panne, soit parce qu’elles ont tellement fonctionné qu’une pièce s’est cassée, ou alors parce qu’elles n’ont plus assez de carburant (la panne d’essence). C’est pareil pour corps. J’ai envie de dire que ce n’est pas très grave pour les machines et les voitures, car si vous cassez votre voiture ou votre lave-linge, vous pouvez toujours aller en acheter un autre ou remplacer la pièce. Par contre, vous n’avez qu’un seul corps et c’est impossible d’en avoir un autre. Quand vous vous cassez quelque chose ou quand vous endommagez sérieusement votre corps, ça devient plus compliqué. D’où l’importance de l’écouter.

2. Soyez positivement organisé.

Mon deuxième conseil c’est d’être organisé, mais pas n’importe comment. Le but c’est d’être positivement organisé. Alors qu’est-ce que j’entends par « positivement organisé » ? C’est tout simplement, le fait d’organiser ses journées et les choses que vous devez faire de façon à vous respecter, à respecter votre corps, mais aussi votre mental. Le but n’est pas de faire 36 000 choses dans la journée, de vous mettre une pression monumentale et de vous dépêcher à tout faire. Comme je l’ai dit dans la partie 1, vous n’êtes pas une machine. Si vous agissez comme ça, vous vous faites du mal tant sur le plan physique que sur le plan mental. Donc regardez tout ce que vous devez faire, écouter votre corps, écouter votre mental, respectez-vous et en fonction de tout ça, organisez vos journées et vos semaines de façon positive. Il vaut mieux faire un peu chaque jour, que de faire beaucoup en une seule fois. Si vous faites beaucoup en une seule fois, vous allez être fatigué très rapidement, ce qui veut dire que votre travail sera mal fait, car vous serez moins concentré. Et en plus, ça va également vous stresser parce que vous allez vous mettre sous pression et travailler comme ça ne vous apportera que de la négativité. Mais si vous respectez votre rythme, si vous faites un peu, mais souvent, premièrement vous serez moins fatigué, deuxièmement votre travail sera beaucoup mieux parce que justement vous vous respectez et vous serez beaucoup plus concentré et troisièmement, étant donné que vous ne vous mettrez pas une pression de dingue, vous vous sentirez beaucoup mieux sur le plan physique et mental. Soyez donc positivement organisé. Travaillez et reposez-vous.

3. Définissez vos limites.

Ce qui m’amène tout naturellement au point numéro 3, qui est de définir vos limites. Si votre patron vient vous voir et vous dis : « Voilà, il faut faire ça pour demain ou pour la semaine prochaine », si vous avez déjà trop de travail c’est ok de dire non. Alors bien sûr le but ce n’est pas de dire « non ! » de façon brutale puis de repartir. Vous pouvez simplement lui dire : « Non, j’ai trop de travail en ce moment. Par contre, je pourrais m’en occuper dans deux semaines quand j’aurai terminé ce que j’ai à faire ». Proposez toujours une solution alternative quand vous dites non. Si vous dites oui, vous allez vous retrouver avec une charge de travail phénoménal, vous allez vous mettre sous pression et ensuite c’est le cercle vicieux qui s’installe. Ça marche aussi bien dans votre vie professionnelle que votre vie personnelle.

4. Félicitez-vous.

Parfois, on a beau faire des efforts que ce soit pour notre travail ou notre vie personnelle, certaines personnes ne vont pas les voir. Il va donc être super important de vous féliciter. Parce que vous, vous voyez les efforts que vous avez faits et vous pouvez parfois même voir les résultats. Et si les autres ne les voient pas, tant pis pour eux, c’est leur problème. Ils ne voient pas la valeur que vous avez et ce que vous pouvez apporter de bien et de positif dans leur vie. Mais ce n’est pas parce qu’ils ne voient pas les résultats que vous ne pouvez pas vous-même vous féliciter. Pour ça, je vous invite à vous féliciter à voix haute, à vous dire à quel point vous êtes fier de vous, à quel point vous avez confiance en vous et à quel point vous allez transformer les choses dans le futur. Je vous conseille aussi de vous faire plaisir, par exemple en allant vous acheter un bon sandwich, en allant au restaurant, en vous achetant un vêtement, un bijou, etc. Se féliciter à voix haute c’est bien, mais je vous invite également à vous récompenser.

5. Prenez du temps pour vous et uniquement vous.

Et enfin, mon dernier conseil c’est de prendre du temps pour vous et uniquement pour vous. C’est bien de vouloir partir en week-end en amoureux, c’est bien de vouloir partir une semaine en vacances en famille, mais c’est aussi indispensable de prendre soin de soi et de passer du temps uniquement avec soi. Pour cela, je vous recommande de prendre au moins une heure par jour pour vous relaxer en faisant une activité qui vous fait du bien. Ça peut être d’aller vous balader, d’aller faire du shopping, de cuisiner, de dessiner, de faire de la méditation, du yoga, d’aller faire du sport, etc. En faisant ça une heure par jour, vous permettez à votre corps, mais aussi à votre esprit de vous débrancher, pour vous concentrer uniquement sur votre bien-être et sur vos ressources internes qui vous permettront de mieux faire face au stress quotidien.

Pour résumer :

Pour prévenir le burnout :

  • N°1 : Écoutez votre corps.
  • N°2 : Soyez positivement organisé.
  • N°3 : Définissez vos limites.
  • N°4 : Félicitez-vous.
  • N°5 : Prenez du temps pour vous et uniquement vous.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez