3 façons de réduire le stress quotidien

par | Juin 18, 2020 | Mieux-être, Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici et que vous êtes parents, vous voudrez sans doute recevoir votre ebook " 3 Conseils indispensables à tous les parents pour aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Nous sommes tous sujets aux stress que ce soit dans notre vie professionnelle ou personnelle. Mais trop de stress est néfaste pour notre santé. D’où l’importance de réduire les facteurs de stress. Aujourd’hui, je partage avec vous trois façons de réduire le stress quotidien.

1. C’est quoi le stress?

Avant d’aller plus loin, un petit rappel de ce qu’est le stress. Quand nous sommes entourés de trop de facteurs de stress, notre corps doit s’adapter. Et pour s’adapter, il doit transformer sa neurologie et sa physiologie. Notre cerveau va sécréter plus d’adrénaline, mais aussi de cortisone, qui vont nous donner l’énergie nécessaire pour nous adapter à cette situation de stress pour trouver des solutions pour qu’elle s’arrête. Et c’est ça le stress. C’est notre corps qui change, c’est notre physiologie qui s’adapte à un événement, ou une situation.

2. Quels sont les facteurs de stress?

Il y en a plusieurs. Il peut s’agir de votre charge de travail, si vous devez gérer plusieurs équipes, ou plusieurs projets, ça peut aussi être vos finances, vous voyez que vous êtes plus dans le rouge que dans le vert, ça peut être le futur si vous êtes quelqu’un qui s’inquiète énormément sur le futur, si vous avez peur de l’inconnu, ça peut être la peur d’être jugé également, ça peut être des conflits au sein de votre famille, de votre équipe de travail, ça peut être votre sommeil qui est perturbé, trop d’écrans dans la journée, trop de bruit autour de vous, trop de lumière, etc.

Les facteurs de stress sont multiples. Et plus vous en avez, plus vous aurez de risques de développer un stress chronique, voire même d’aller jusqu’au burnout. Car quand on a trop de choses à faire dans son travail, quand on rentre chez nous et que c’est la même chose et en plus que ça va mal dans son couple, avec ses enfants, que nous avons des problèmes de santé, qu’on s’inquiète trop pour le futur, au bout d’un moment le corps et l’esprit ne peuvent plus gérer tout ça. Et qu’est-ce qu’il se passe ? Et bien les plombs sautent, le compteur ne peut plus continuer de travailler : c’est le burnout.

3. Qu’est-ce que je peux faire pour réduire le stress quotidien?

Réduire les facteurs de stress est primordial et vous pouvez commencer par poser des limites. Si vous avez trop de choses à faire dans votre travail, si vous êtes le genre de personne à dire oui tout le temps, où si les autres ne font pas attention à vous, ne font pas attention à votre bien-être et cherchent à ce que ce soit vous qui fassiez leur travail à leur place, ça va être le moment de poser vos limites. Vous n’êtes pas une machine, vous ne pouvez pas tout faire dans une journée. Vous avez deux bras, deux mains et vous ne pouvez pas être multitâche. Si vous avez trop de choses à faire dans votre travail, sachez que c’est ok de dire non : « Non, je ne peux pas m’occuper de ce projet pour le moment parce que je suis déjà occupé avec celui-là. Par contre, je pourrais t’aider si tu veux à trouver des idées, des solutions et je pourrais t’aider un peu plus quand j’aurai terminé ce projet-là ». Toujours proposer une alternative quand vous dites non. Ce n’est pas parce que vous allez dire non que cela fait de vous quelqu’un d’incompétent, quelqu’un sur qui on ne peut pas compter, etc. C’est important de poser des limites dans votre vie professionnelle, mais également dans votre vie personnelle.

Si vous rentrez chez vous et que votre partenaire n’a pas fait le ménage, ne s’est pas occupé du linge, ne sait pas occuper de ses papiers, ne sait pas occuper des devoirs des enfants, du goûter ou de préparer le repas et que c’est vous qui devez tout faire, là aussi c’est important de poser vos limites et de dire non. Maintenant qu’on a parlé des limites, il est temps de passer à l’étape suivante.

 

 

Maintenant, on va rentrer dans les angoisses, l’anxiété, la peur, d’être jugé, de l’inconnu, de l’incertitude, etc. Tout ça, ce sont des peurs qui nous appartiennent, qui nous est propre et pour pouvoir les faire diminuer, il va falloir travailler sur soi et ça demande du temps. Si vous sentez que vous n’y arriverez pas tout seul, je vous invite fortement à faire appel à un professionnel de santé que ce soit un psychologue, un psychiatre, un hypnothérapeute, un psychothérapeute ou un coach de vie. C’est super important de travailler sur soi, sur ses peurs. Autant pour la surcharge de travail dans votre vie professionnelle et la surcharge de tâches ménagères dans votre vie personnelle, vous posez vos limites fermement mais gentiment en disant « Oui je peux faire ça, mais non je ne peux pas faire ça parce que j’ai déjà assez à faire », autant pour les peurs c’est un autre travail, mais qui est tout aussi important. La deuxième étape est donc de travailler sur soi et d’apprendre à apprivoiser ses angoisses, ses peurs ou son anxiété.

La troisième étape est de prendre du temps pour vous, pour votre bien-être. Faites des activités qui vous font du bien, faites du sport, des activités artistiques, de la méditation, allez marcher, occupez-vous de vos animaux de compagnie, etc. Il est indispensable de prendre du temps pour soi et uniquement pour soi chaque jour. L’idéal est de prendre une heure par jour uniquement dédié à votre bien-être. Pendant cette heure, faites ce que vous voulez. Si vous décidez de ne rien faire, c’est ok aussi, car cette heure-là est uniquement pour vous, pour vous détendre et vous recharger. Le corps humain est un peu comme une batterie. Si vous l’utilisez trop, au bout d’un moment vous n’aurez plus d’énergie et vous ne pourrez plus avancer. Vous devez recharger votre batterie de temps en temps si vous voulez continuer de bien fonctionner.

Pour résumer :

Pour réduire les facteurs de stress, vous devez :

  • N°1 : posez vos limites
  • N°2 : Travailler sur vous et apprivoiser vos angoisses, vos peurs ou votre anxiété
  • N°3 : prendre du temps pour vous détendre et vous recharger chaque jour

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez