3 conseils pour vaincre vos peurs

3 conseils pour vaincre vos peurs

par | Juil 9, 2020 | Mieux-être, Premiers secours psychologiques pour les adultes | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes nouveau ici et que vous êtes parents, vous voudrez sans doute recevoir votre ebook " 3 Conseils indispensables à tous les parents pour aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions " : cliquez ici pour le recevoir gratuitement. 

Merci de votre lecture et à très vite sur ComMemories !

Nous avons tous des peurs. Elles sont différentes d’une personne à l’autre et d’un enfant à l’autre. Mais je ne connais personne qui n’a peur de rien. C’est tout à fait normal d’avoir des peurs en nous puisque nous avons vécu des choses qui nous ont plus ou moins choqués, plus ou moins marqués et qui font que maintenant nous avons développé ces peurs. Mais sachez qu’il est possible de vaincre ses peurs, de les faire taire et de faire en sorte qu’elle ne nous empêche plus de vivre la vie que nous voulons. Aujourd’hui je vous donne 3 conseils pour que vous puissiez vaincre vos peurs.

1. Écouter ce que vous dit votre peur.

La première chose que vous allez pouvoir faire, c’est vous retrouver seul avec vous-même. Vous allez vous rendre dans une pièce de votre maison, ou dans votre jardin, ou alors vous pouvez aller vous promener, vous asseoir sur un banc et faire le point. Il faut que vous soyez seul pour faire cet exercice. Alors ça peut paraître bizarre de dire ça, parce que généralement quand on a peur, on cherche à être rassuré et pour cela nous nous rapprochons de nos proches. Mais la seule personne qui peut réellement vous aider à vaincre vos peurs c’est vous-même. C’est donc pour cette raison qu’il va être très important de vous retrouver seul avec vous-même quelques instants. Et pendant que vous serez seul, vous allez laisser la peur vous envahir. Alors je sais que dit comme ça, c’est très bizarre. Mais vous allez le faire de façon « contrôlée ». C’est-à-dire qu’avant de faire cet exercice vous allez faire des exercices de respiration. Vous allez inspirer pendant 4 secondes, bloquer votre respiration pendant 4 secondes, expirer pendant 4 secondes, rebloquer votre respiration pendant 4 secondes et faire ce cycle 4 fois. C’est la respiration 4 × 4. C’est un exercice de respiration qui est très efficace pour calmer les crises de panique.

Le but de cet exercice c’est que vous soyez calme physiquement et mentalement, pour que vous puissiez laisser la peur vous envahir, non pas pour vous paralyser, mais pour la laisser s’exprimer en vous. Car quand on a des peurs, elles ne sont pas là par hasard et elles ont toujours quelque chose à nous dire. Alors sur le moment, quand on laisse sa peur s’exprimer, circuler dans notre corps et dans notre esprit, c’est très désagréable (je parle en connaissance de cause, moi-même ayant fait cet exercice). Mais si vous voulez vaincre votre peur, il faut d’abord écouter ce qu’elle a à vous dire et lui laisser la place de s’exprimer et de circuler dans votre corps. Il faut ressentir pour lâcher-prise et ensuite laisser partir cette peur qui vous empêche d’avancer. Vous pouvez également poser des questions à votre peur, comme si elle était une réelle personne, par exemple :

  • Qu’est-ce que tu as à me dire ?
  • Pourquoi est-ce que tu m’empêches de vivre ?
  • Quelle est ta source ?

Vous verrez que vous pouvez être très surpris des réponses que vous pouvez obtenir. Une fois que vous aurez terminé cet exercice, vous allez pouvoir passer à l’étape suivante.

2. Dompter votre peur.

Pour cela, il va falloir que vous mettiez en place une routine, qui sera composée de plusieurs choses. La première, ce sont des exercices de respiration, car généralement quand la peur prend le dessus sur nous on commence à respirer beaucoup plus vite, notre rythme cardiaque s’accélère, on commence à transpirer un peu plus, on peut même trembler, ce qui peut amener une crise d’angoisse. Pour apprendre à dompter votre peur, il va falloir dans un premier temps que vous appreniez à mieux gérer vos émotions et ça commence avec la respiration. Pour cela, je vous invite à faire des exercices de respiration tous les jours, pendant au moins 10 minutes.

Ensuite, il va être très important que vous visualisiez votre peur, mais aussi les situations que vous souhaitez vivre, mais que vous ne pouvez pour le moment à cause de la peur qui vous bloque. Commencez par imaginer votre peur. Vous pouvez lui donner une forme, une couleur, un visage si vous le souhaitez et je veux que dans votre tête, vous disiez à votre peur que maintenant vous l’avez entendu, vous l’avez écouté, vous avez compris pourquoi elle était là, et qu’à partir de maintenant ça ne sert plus à rien qu’elle existe et qu’elle peut donc s’en aller et vous laisser tranquille. Vous pouvez même enlacer votre peur, lui faire un câlin d’adieu et lui être reconnaissant d’exister puisque généralement les peurs existent pour nous protéger. Ensuite, vous allez pouvoir visualiser les situations qui jusqu’à présent vous faisaient peur. Imaginez que vous êtes dans cette situation et que tout se passe bien. Une fois que vous aurez fait ça, vous allez pouvoir passer à la dernière étape.

3. Exposez-vous aux situations qui provoquent la peur.

Vous imaginez que faire ça du premier coup, c’est compliqué. D’où l’importance de la visualisation. Le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est réel et ce qui est imaginaire. En visualisant, en imaginant les situations qui vous font peur et en imaginant que tout se passe bien, votre cerveau va croire que ça arrive pour de vrai et que tout se passe bien. Au moment où vous allez vraiment les vivre, vous verrez que tout se passera bien. Vous serez sûrement un petit peu anxieux, car c’est quelque chose de nouveau pour vous. Vous sortez de votre zone de confort et vous exposez à des situations qui provoquer de la peur en vous, donc gardez à l’esprit que la première fois vous risquez de vous sentir mal à l’aise. Mais plus vous sortirez de votre zone de confort, plus vous vous mettrez dans des situations qui auparavant vous faisaient peur, plus vous vous sentirez à l’aise, confortable avec l’inconfortable.

Vous verrez que votre peur ne vous importunera plus comme elle avait l’habitude de le faire. En agissant ainsi, vous installez de nouvelles émotions plus positives, car vous voyez que finalement tout se passe bien. Vous installez également de nouveaux modes de pensée, car vous êtes en mode « vaincre mes peurs, mais en douceur », vous la prenez en compte, vous l’écoutez et vous la faites partir avec de la gratitude. Et surtout vous mettez en place de nouveaux comportements puisque maintenant vous allez à l’encontre de ce que votre peur vous disait et ce sont des choses qui sont très positives pour vous. Alors bien sûr ça ne se fait pas du jour au lendemain, ça peut prendre quelque temps, cela varie d’une personne à l’autre, d’un enfant à l’autre, mais croyez-moi vous pouvez y arriver. Je sais de quoi je parle, car je suis moi-même passé par là quand j’ai développé un stress post-traumatique et que j’ai décidé d’aller de l’avant et d’aller contre mes peurs. Si j’y suis arrivé, vous pouvez aussi.

Pour résumer :

Pour vaincre vos peurs :

– 1. Écoutez ce que vous dit votre peur. Laissez-là s’exprimer et circuler. Ressentez-là. Il faut ressentir pour guérir.

– 2. Domptez votre peur. Ne la combattez pas. Apprenez à vivre avec elle, à cohabiter avec, à en faire votre ami pour ensuite la désamorcer.

– 3. Exposez-vous aux situations qui provoquent la peur en sortant de votre zone de confort et en devenant à l’aise avec ce qui vous rendait mal à l’aise.

4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez