3 choses à savoir avant de se faire un tatouage commémoratif

par | Oct 11, 2018 | Art | 0 commentaires

emplacement fenêtre

Bienvenue sur ComMemories ! Si vous êtes parents, je vous invite à lire le guide " Les 5 erreurs à éviter pour parler de violence, de guerre ou des attentats avec son enfant " : cliquez ici pour le télécharger gratuitement. 

Si vous travaillez auprès d’enfants (j’ai aussi pensé à vous), rejoignez le mini-cours de 7 vidéos pour rassurer les enfants face à la violence : cliquez ici pour y accéder gratuitement.

Merci de votre lecture, et à très vite sur ComMemories.

Ça y est ! Vous avez pris la grande, l’extraordinaire, l’ultime décision ! Bref, vous allez vous faire tatouer. Mais avant de franchir le pas, il est nécessaire de réfléchir à certains points. Car oui, même si c’est un tatouage commémoratif (et quelque chose de très important pour vous) c’est un dessin que vous garderez avec vous toute votre vie. Alors il vaut mieux que ce soit réussi.

 

1. Le motif.

La première chose à savoir avant de se faire tatouer, c’est qu’un tatouage, même commémoratif, ça se réfléchit. Alors oui, je sais que ça en énerve certains d’entendre toujours « mais tu as bien réfléchi ? Parce que tu sais, tu peux regretter plus tard ». Mais il faut être sûr à 100% de ce que l’on veut, car un tatouage c’est pour la vie. Même si le tatouage peut être quelque chose de purement esthétique, il peut aussi avoir une signification bien plus profonde. Et je sais de quoi je parle. J’ai 3 tatouages et ils ont tous une signification bien particulière. Ils sont également liés à des événements de ma vie que j’ai voulu représenter de façon artistique sur mon corps. Car pour moi, un tatouage c’est un message que l’on envoie au monde, un reflet de notre personnalité, de ce que nous sommes vraiment. Je vous conseille donc d’éviter de vous faire tatouer un dessin qui ne vous ressemble pas, ou de sauter le pas à la suite d’un pari ou d’un coup de tête. Vous pouvez déjà avoir le motif en tête comme ne pas du tout avoir d’idée, et c’est normal. Si c’est votre premier tatouage, vous pouvez même vous retrouver un peu perdu entre les styles et les motifs. Mais pas de panique. Je vais vous donner quelques pistes pour bien choisir votre motif.

La première chose à faire est de penser au message que vous souhaitez voir se refléter sur votre peau. Vous pouvez commencer par vous poser des questions comme « quels sont mes valeurs ? », « qu’est-ce qui est important pour moi ? », « quel événement m’a le plus marqué ? Qu’est-ce que j’ai envie d’en faire dans le futur ? ». Ces questions vont poser les bases de la signification de votre tatouage. Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez commencer à penser au dessin lui-même. Plusieurs choix s’offrent à vous : vous pouvez faire des recherches sur comment représenter au mieux votre dessin, ou si vous avez déjà l’idée du motif, l’affiner en faisant toujours des recherches et en ajoutant des détails ou le modifier un peu. Vous pouvez aussi créer vous-même votre propre dessin (si vous êtes doué en dessin). C’est ce que j’ai fait pour mon premier tatouage. J’avais déjà une idée du motif que je souhaitais. J’ai juste eu à faire quelques recherches pour vraiment trouver une signification qui me représentait. Ensuite, j’ai pris la tablette, un stylet et j’ai commencé à assembler les pièces de mon futur tatouage. J’ai ensuite pris rendez-vous chez le tatoueur en lui montrant mon dessin. Il l’a tatoué à la perfection et y a ajouté sa touche perso. Noter qu’il est possible de faire tatouer votre propre dessin. Mais sachez qu’un tatoueur y ajoutera sa petite touche, car c’est lui qui vous tatoue et il donc normal qu’il reflète son travail et son art dans votre dessin. Si vous êtes par contre complètement perdu, que vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez aussi prendre directement rendez-vous chez un ou plusieurs tatoueurs. Vous discuterez ensemble de votre projet et le tatoueur vous guidera vers le meilleur motif possible pour vous. Maintenant que vous savez comment trouver son motif idéal, il est temps de réfléchir à une autre étape importante, celle de l’emplacement de votre tatouage.

 

2. L’emplacement.

« Mais où est-ce que je vais me faire tatouer ? ». Et oui c’est une bonne question. La réponse, c’est qu’il n’y a pas de meilleur endroit. C’est vous qui décidez de l’emplacement du tatouage. Pour mon premier tatouage, j’avais décidé de le faire en bas du dos, et ce pour deux raisons : 1 l’emplacement est symbolique (je suis née avec des problèmes de dos qui demandent un suivi médical régulier et une attention au quotidien. Il était donc normal et naturel pour moi de me faire tatouer à cet endroit). 2 la douleur. Et oui ça y est, on en parle enfin. Il faut savoir que certains endroits de notre corps font plus mal que d’autres. Je me souviens que mon premier tatouage (en bas du dos) avait été douloureux, mais sans plus. Pour le deuxième, ça a été un tout petit peu compliqué, car je l’ai fait sur les côtes… Au bout de trois heures, je n’en pouvais plus. Vers la fin de la session, j’avais vraiment l’impression de me faire inciser et non tatouer. Mais j’étais tellement motivé pour ce tatouage que j’ai tenu le coup. Yes ! Et je ne regrette pas.

L’endroit que vous choisirez peut être symbolique ou non. Je vous recommande quand même de vous faire tatouer à un endroit où la sensibilité sera au minimum, en particulier si c’est votre premier tatouage. Penser à l’emplacement c’est aussi penser à la période de cicatrisation. Par exemple, si vous vous faîtes tatouer le milieu du dos, il faudra appliquer de la crème cicatrisante plusieurs par jour. Si vous êtes deux tant mieux. Si vous êtes tout seul, cela risque d’être compliqué. Il est donc très important de réfléchir à ça dès le départ. Si vous avez besoin d’aide pour définir l’emplacement de votre tatouage, demander conseil à votre tatoueur. C’est lui l’expert et il vous guidera dans votre choix. Maintenant que vous avez le motif et l’emplacement de votre tatouage, il ne vous reste plus qu’à vous faire tatouer.

 

3. En prendre soin.

Ça y est ! vous êtes enfin tatoué. Ce dessin qui vous trottait dans la tête depuis un long moment en est enfin sorti pour aller se nicher dans votre peau. Alors heureux ? « Ah ouais, je suis trop heureux. Maintenant je suis tranquille, je n’y touche plus. » Et là je vous dis stop. Un tatouage requiert une attention particulière. Nous allons donc procéder par étapes :

Tout d’abord, il y a la période de cicatrisation. Il va falloir que vous appliquiez une crème cicatrisante plusieurs fois par jour. Pour ma part, j’avais choisi la bepanthen (vous savez la crème que l’on applique sur les petites fesses des bébés). Je vous conseille la bepanthen crème. La bepanthen pommade est très épaisse, très grasse et elle tache les vêtements (et dans mon cas, ça ne part pas à la machine). Je vous conseille également de dormir avec du cellophane (le film plastique que l’on met sur les aliments avant de les mettre au frigo) AU MOINS la première nuit. Personnellement, pour mon dernier tatouage qui se trouve sur le bras, j’ai dormi avec du cellophane pendant une semaine. Mon tatouage étant très fin, j’avais peur de perdre la finesse du dessin avec le frottement des vêtements sur le tatouage. Il faut savoir qu’un tatouage met entre 2 semaines et 2 mois pour cicatriser. Bien sûr, cela varie d’un individu à un autre. Dans mon cas, 3/4 semaines suffisent. Une fois que votre tatouage est bien cicatrisé, vous pouvez enfin arrêter la crème cicatrisante et admirez ce dessin unique. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter de prendre soin de son tatouage, bien au contraire. À partir de maintenant, il ne faudra plus vous exposer au soleil. Et oui, le soleil est très mauvais pour votre tatouage. Il perdra de sa couleur (si vous en avez) et l’encre noire vieillira mal (voire, tournera au bleu). Dons si vous vous exposez au soleil, pensez à mettre une bonne couche de crème de solaire et à renouveler l’application toutes les 2 heures maximum. Il faudra aussi hydrater votre tatouage régulièrement. J’hydrate les miens 3 fois par semaine en sortant de la douche. C’est ce qu’il faut pour prendre soin de cette œuvre d’art sur votre peau.

Et pour finir, une petite vidéo top 5 des trucs a savoir avant de sauter le pas. J’ai particulièrement aimé ce passage : « Et si les gens trouvent quelque chose à redire, tu peux gentiment leur dire d’aller se faire prendre le postérieur par un équidé ».

 

Pour récapituler :

  • Bien réfléchir avant de se faire tatouer
  • Être sûre du motif que l’on souhaite
  • Le dessiner vous-même ou déléguer au tatoueur
  • Réfléchir à l’emplacement du tatouage
  • Si possible, choisissez un endroit pas trop sensible (surtout si c’est votre premier tatouage)
  • Une fois le tatouage fait, appliquer de la crème cicatrisante plusieurs fois par jour
  • Le temps de cicatrisation varie de 2 semaines à 2 mois
  • Pas de soleil sur le tatouage pour le préserver
  • Crème solaire OBLIGATOIRE si vous devez vous exposer au soleil
  • Hydrater son tatouage plusieurs fois par semaine
  • Les gens vous jugent ? On s’en fout. Vous êtes unique, vivez quand même 🙂

6 Partages
Partagez6
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1